.
.

Le triomphe de la vérité

.

Nommé ce mercredi en conseil des ministres: Qui est Yacoubou AMADOU, le nouveau DAC du ministère du développement ?


Le Ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale a un nouveau Directeur Adjoint de Cabinet (DAC). Il s’agit de Yacoubou AMADOU, un Expert-comptable et Ingénieur des systèmes d’information. Un homme qui passe de l’ombre à la lumière des projecteurs.

Yacoubou AMADOU. Il faudra désormais retenir le nom de ce brillant expert-comptable nommé ce mercredi 08 septembre 2021 en Conseil des Ministres. Il est désormais Directeur Adjoint de Cabinet (DAC) du ministère du développement et de la coordination de l’action gouvernementale. Point culminant d’une carrière démarrée ici même à Cotonou il y a une vingtaine d’années à Ecobank-Bénin. Mais entre-temps, celui qui était jusqu’à ce mercredi Conseiller Technique au suivi des Financements (CTF) au Ministère du Plan et du Développement du Bénin, a fait ses preuves dans les hautes sphères de l’administration financière et des systèmes d’information. Expert-comptable mais pas que. Yacoubou AMADOU est aussi Ingénieur des Systèmes d’Information depuis 2005, année où il décroche un Master en Ingénierie et Gestion des Systèmes d’Information à Toulouse, en France après un an de stage chez l’avionneur Airbus. Un an plus tôt, l’ancien diplômé de l’ex-INE avait décroché une Maîtrise en Sciences et Techniques Comptables à la Toulouse School of Management (ex-IAE), Ecole de Management de l’Université Toulouse 1 Capitole. Son ambition n’était pas de s’arrêter en si bon chemin. Il ira vers l’expertise comptable. Ce sera chose faite après quatre bonnes années d’étude couronnées en 2010 par le Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG). En 2018, en plein cœur de ses activités professionnelles de praticien qui l’ont absorbé entre-temps, il soutient enfin son mémoire et devient définitivement expert-comptable diplômé de l’Académie de Paris. Ce parchemin de niveau Bac+8 (équivalent au Doctorat) est le plus haut diplôme des métiers du « chiffre » et des filières comptabilité, Contrôle, Audit et Finances. Ce n’était en fin de compte que la reconnaissance des états de service d’un professionnel qui s’est aguerri dans de grandes entreprises européennes.

Une moisson d’expériences
L’un de ses premiers pas professionnels en France se pose chez Planet Network International (PNI), une multinationale spécialisée dans les Télécoms et déployée en Europe, en Afrique et en Amérique. De 2005 à 2010, il y est Responsable Administratif et Financier. Yacoubou AMADOU marque son passage en participant activement à la mise en place de la stratégie du groupe dans le monde. L’un de ses projets phares aura été en ces années-là La création de la filiale de PNI au Maroc. En 2011, il dépose ses valises à EAO France SAS, un groupe industriel suisse où il travaille dans un environnement bilingue Français-anglais. Il est alors Directeur administratif et financier de ce groupe industriel spécialisé dans la technologie de pointe : expert en Interface Homme-Machine (IHM) selon les choix stratégiques de la maison-mère. Il met à la disposition du groupe ses compétences en matière de Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) en étant son référent en matière de système d’information. Il participe également au déploiement des ERP du Groupe, au sein de la filiale française.
Cette aventure prend fin en 2017. Dès 2016, avec l’avènement de Patrice Talon à la tête du Bénin, le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané lui fait appel. Nommé en novembre 2016 Conseiller Technique aux Infrastructures et au Suivi du Programme d’actions du gouvernement (PAG), il est la cheville ouvrière des dossiers et projets liés aux investissements publics et privés, à la mobilisation des ressources, aux sujets du numérique, à l’énergie…A ce titre, il s’occupe de la mise en place des outils et processus de suivi de projets et programmes du PAG. On le voit également dans l’organisation des tables rondes de mobilisation de ressources pour le Programme des cantines scolaires et le Programme de l’assainissement pluvial de la ville de Cotonou (PAPC). Derrière les négociations qui aboutissent à la mobilisation des milliards servant au financement des projets du PAG, il y a également cet expert-comptable discret et affable. Boulimique du travail, il suit pour le compte de son ministre les relations avec les Partenaires Techniques et Financiers que sont le Système des Nations Unies, le PNUD, le PAM, la Banque Mondiale, le FMI…Fort logiquement, Yacoubou AMADOU devient en novembre 2019 Conseiller Technique au suivi des Financements du Ministre d’Etat, poste qu’il quitte désormais par sa nomination comme Directeur Adjoint de Cabinet (DAC).

A l’affiche politique
On était un mardi nuit. Au siège de la coordination nationale de campagne du candidat Patrice Talon, tous les techniciens chevronnés mobilisés pour assurer la partie technique de l’opération électorale qui vient de s’achever, savent déjà que les jeux sont faits. Leur champion a gagné. 23h30, le candidat réélu débarque impromptu sur les lieux, à la surprise générale. Parmi ceux qu’il congratule chaleureusement pour leur efficacité figure Yacoubou AMADOU. Quelques heures avant, la CENA avait proclamé les résultats provisoires de l’élection, donnant une large avance au Chef de l’Etat sur ses challengers. Chargé de la remontée des résultats issus des 15.000 bureaux de vote disséminés dans le pays, l’Ingénieur des systèmes d’informations use des qualités qu’il a patiemment construites sur le terrain. Un travail de fourmi réussi avec brio bien avant la CENA dès le lendemain du vote. Yacoubou AMADOU faisait là un travail déjà entamé depuis longtemps. Il était de la campagne 2011 lorsque le candidat Abdoulaye Bio Tchané s’engage pour la première fois dans l’arène électorale en étant candidat pour affronter le président de la République d’alors, Boni Yayi. 2015-2016, il était aussi dans l’équipe de campagne d’ABT, responsable web et réseaux sociaux de l’Alliance ABT. Une folle équipée conclue par la victoire de la coalition mise en place autour du candidat Patrice Talon, à la suite du premier tour. Son mentor Abdoulaye Bio Tchané devient numéro deux du gouvernement et embarque son fidèle et loyal collaborateur Yacoubou AMADOU. Une complicité qui remonte à 2008 lorsque ABT, alors à la tête de la BOAD, décide de s’aventurer sur les chaudes arènes de la politique. Ce géant à l’éternel sourire a donc appris à connaitre celui qui sera son patron depuis cinq ans. Malgré la posture de technocrate inscrite dans son ADN, le nouveau DAC a pris ses galons un à un dans le champ politique en faisant montre d’une fidélité et d’une loyauté sans faille. Pour ceux qui le connaissent, Abdoulaye Bio Tchané n’a pas l’art des récompenses faciles. La technicité de son poulain, doublée d’un sens aigu de l’anticipation, a fait la différence.

Olivier ALLOCHEME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *