.
.

Le triomphe de la vérité

.

3ème Session Extraordinaire du Conseil Municipal: Le 2ème collectif budgétaire 2021 de Cotonou plébiscité


Le maire Luc Atrokpo entouré de ses adjoints

Le Conseil Municipal de Cotonou a tenu les travaux de sa troisième session extraordinaire le vendredi 3 septembre 2021, dans la salle de délibération de la mairie. Une séance au cours de laquelle plusieurs sujets ont été abordés avec à l’appui, l’adoption du deuxième collectif budgétaire au titre de l’année 2021.

Le document du collectif budgétaire a été adopté à l’unanimité des conseillers présents et représentés. Il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 25 151 217 649 francs CFA. Il connait une augmentation de 4 143 876 882 francs CFA, soit un taux d’accroissement de 19,73% comparativement au premier collectif budgétaire. L’élaboration de ce projet de collectif budgétaire se justifie à en croire les explications fournies par les cadres techniques de la Ville par la réalisation des performances enregistrées en matière de mobilisation des recettes propres, la prise en compte de la dotation allouée à la commune dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, ainsi que par la nécessité de réajuster certaines dépenses. Ce document pour rappel, a retenu l’attention des élus municipaux en raison de la prise en compte de certaines urgences qui répondent à la vision du conseil municipal.
Lors des discussions fructueuses et constructives qui ont précédé ce vote, les élus ont apporté des contributions remarquables en vue de l’amélioration qualitative du document. Ils ont ensuite félicité l’exécutif municipal pour toutes les réformes engagées au sein de l’administration municipale pour la rendre plus performante et assainir les finances de la ville. Lesquelles réformes ont contribué de façon positive à l’augmentation des recettes propres de la commune. Toutes choses qui permettront à cette équipe municipale de la 4ème mandature de satisfaire avec efficacité les différentes préoccupations de leurs mandants en vue de faire de Cotonou à l’horizon 2026, une ville attrayante, propre, dynamique, belle et résiliente.
Les travaux présidés par le Maire Luc Sètondji ATROKPO, ont permis aux conseillers d’évoquer plusieurs questions diverses. Des questions auxquelles l’autorité Municipale a satisfait avec aisance et concision. L’Edile de Cotonou au cours de son intervention a insisté sur l’obligation pour les membres du conseil et les agents municipaux à aller se faire vacciner. Sans quoi, ils seront désormais suspendus de toute participation aux différentes activités de la ville et ceci conformément aux recommandations du conseil des ministres du 1er septembre dernier. « Si un agent de l’administration ou un Responsable des services municipaux ne veut pas se faire vacciner, il n’a qu’à rester chez lui » a-t-il laissé entendre. Les conseillers municipaux, en outre, ont suivi une communication sur l’organisation des séances gratuites de travaux dirigés au profit candidats aux examens du CEP, BEPC et Baccalauréat de la commune.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *