.
.

Le triomphe de la vérité

.

Intelligence Artificielle: L’initiative ‘’Les vendredis de l’IA’’ lancée


Le présidium à l’entame de la cérémonie

En suivie de la conférence d’informations sur les enjeux et opportunités de l’Intelligence Artificielle à l’Université d’Abomey-Calavi, l’Agence Francophone de l’Intelligence Artificielle (AFRIA Bénin) a lancé officiellement le vendredi 16 juillet 2021, l’initiative ‘’Les vendredis de l’IA’’, à son siège à Vèdoko. Pour le Directeur de l’AFRIA Bénin, Ramanou Kouféridji, l’Intelligence Artificielle est une formidable opportunité pour l’Afrique de rattraper son retard et de faire face aux défis qui se posent à elle à travers des solutions au profit du bien-être des peuples et du progrès des nations par la prise en compte des ODD. C’est un accélérateur de développement pour les pays africains qui doivent saisir l’occasion pour bâtir une souveraineté cybernétique. En effet, l’initiative ‘’Les vendredis de l’IA’’ est un creuset d’échanges, de partage d’informations et de transmission qui permet de mieux cerner la problématique et les enjeux de l’Intelligence Artificielle dans la société d’aujourd’hui et de demain, d’appréhender la contribution combien inestimable qu’apporte l’Intelligence Artificielle dans la résolution des problèmes qui se posent dans les sociétés. Le Directeur de l’AFRIA France Bertrand Guillemot à travers sa brillante communication, a démontré combien à travers la maîtrise des données, l’Intelligence Artificielle peut apporter des solutions toujours innovantes pour régler les problèmes dans la santé, dans l’agriculture, dans la mobilité urbaine, dans l’éducation et bien d’autres domaines de la vie. Ce fut un grand moment d’interaction entre les participants et les experts de l’Intelligence Artificielle. Il faut noter que cette conférence sur les enjeux et opportunités de l’Intelligence Artificielle a permis aux participants de découvrir un peu plus l’écosystème de l’intelligence artificielle et tous les avantages qu’il propose, les opportunités de formation offertes à la jeunesse, mais aussi évoquer les inquiétudes relatives à la protection des données personnelles, à la cybersécurité, au taux de pénétration de la digitalisation et à la collecte des données, tels ont été les centres d’intérêt de cette enrichissante séance.

Edwige Totin

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *