.
.

Le triomphe de la vérité

.

Enquête suite à l’annulation du Concours Probatoire des Conseillers Pédagogiques: « Les gens grognent pour rien, le gouvernement n’a pas mal agi », avoue le Fonac


Le président du FONAC, Jean-Baptiste Elias

Sur le plateau de l’émission 100% Bénin de Sikka TV, le président du Front des Organisations Nationales contre la Corruption (FONAC), Jean-Baptiste Elias, s’est prononcé sur la polémique autour de l’annulation des résultats du Certificat d’Aptitude à la Fonction de Conseiller pédagogique des enseignements maternel et primaire (CAFCP). Dans son intervention, l’invité a expliqué l’évolution des démarches d’enquête en cours pour démasquer les fautifs et les conditions de l’organisation du prochain concours.

« Ceux qui grognent, ils n’ont pas raison. Les gens grognent pour rien pour ce qui concerne l’annulation des résultats du concours probatoire des conseillers pédagogiques décidée le 8 janvier 2021 par le Ministre des Enseignements Maternels et Primaires, Salimane Karimou », a déclaré le président du Front des Organisations Nationales contre la Corruption (FONAC), Jean-Baptiste Elias qui désavoue ainsi les syndicalistes et les enseignants admis à ce concours qui protestent contre cette décision. Selon Jean-Baptiste Elias, le gouvernement n’a pas mal agi. Car, une commission d’enquête a été diligentée pour faire la lumière sur ces soupçons de fraude afin de situer les responsabilités et prendre les sanctions idoines. « Le FONAC a écrit au Ministre le 15 février 2021 pour demander à le rencontrer et faire le point de la situation sur ce concours. Le Ministre en personne a reçu le FONAC avec cinq membres de la commission mise en place pour faire l’enquête sur le dossier. Nous avons discuté pendant 2 heures d’horloge et les failles ont été mises à nue… Ceux qui grognent, ils n’ont pas raison. Les gens grognent pour rien », fait-il savoir. Il confie que le Ministre et les membres de la commission ont mis toutes les informations à la disposition du FONAC pour dénicher les faussaires. « Nous avons tout entendu et nous avons tous les éléments qu’il faut », a-t-il rassuré. Il a donc invité tous les acteurs à la retenue puisque « tous les candidats qui ont été recalés seraient tous candidats pour le prochain concours qui aura lieu le 21 août 2021 », conclut-il. Revenant sur l’histoire des annulation, il a indiqué que « Depuis le temps de la colonisation, quand il y a fuite d’épreuve à l’examen, ça été toujours annulé. Il n’y a pas d’injustice en fonction des éléments dont dispose le Fonac. Le dossier suit son cours, les enquêtes se poursuivent et les fautifs seront démasqués ». C’est en ces termes que le président du FONAC, Jean-Baptiste Elias, s’est exprimé au sujet de la polémique autour de l’annulation des résultats du Certificat d’Aptitude à la Fonction de Conseiller pédagogique des enseignements maternel et primaire (CAFCP). Pour lui, le FONAC a d’expérience en matière de fraude dans les examens et concours. Du coup, il a été à l’origine de l’annulation de plusieurs concours frauduleux dont les examens et concours de recrutement au niveau de la fonction publique en 2012 et 2015. En 2017, il a été également à l’origine de l’annulation du concours organisé à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Alban Tchalla (stag)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *