.
.

Le triomphe de la vérité

.

Comité national paralympique du Bénin: L’athlète Akpovi et un responsable de club sanctionnés


L’athlète Cosme Akpovi

Cosme Gbodja Akpovi (athlète paralympique) et Edouard Agbohessi (président de l’association des aveugles du Bénin) ne sont plus autorités à prendre part aux activités du comité national paralympique du Bénin. Et pour cause, ces deux membres de la famille paralympique béninoise ont écopé de sanction. C’est ce qu’a annoncé le président du comité national paralympique du Bénin, Rahman Ouorou Baré lors de la conférence de presse qu’il a animé ce mardi. En effet, selon lui, Edouard Agbohessi, président de l’association des aveugles du Bénin est suspendu pour 3ans. Et ceci, parce que ce dernier a, à plusieurs reprises, interdit à ses athlètes de prendre part à des activités sportives organisées à leur intention. «De ce part, le comité a estimé qu’il a empêché ses joueurs de jouir de leur droit de pratiquer le sport», a expliqué le président Ouorou Baré. Parlant du second, il s’agit de l’athlète Cosme Gbodja Akpovi, il a été radié du mouvement paralympique. «C’est un athlète sur qui nous comptons beaucoup. C’est celui qui a le plus voyagé sous notre mandat. Mais pour ce qu’il a fait, il ne serait pas bien qu’on reste sans réagir», a commencé le président Baré avant de rentrer dans les détails. On retient que l’athlète a fait du faux et a refusé d’en présenter les causes. «Alors que nous avons déposé de dossier complet auprès des structures pour nous appuyer dans la préparation de nos athlètes pour les jeux paralympiques Tokyo 2020, l’athlète Cosme Akpovi qui était sur le dossier déposé au niveau du fonds national pour le développement des activités de jeunesse, de sport et de loisirs a encaissé 750mille du chèque d’un million accordé par le fonds pour son billet d’avion sans nous informer. Or entre temps, le CNP lui avait déjà octroyé un billet par le biais de l’appui du Cnos Ben. A son retour, il a reconnu avoir commis l’acte. Mais invité pour s’expliquer devant la commission mise sur pieds pour connaitre de son forfait, il ne s’est pas présenté. D’où ce jugement par contumace», a expliqué le président qui ajoute que «le cocktail est tellement riche que si on laisse faire, d’autres athlètes peuvent chercher à suivre». Le président n’a pas manqué de souligner que le Cnp, en prenant ces sanctions souhaite mettre fin aux déviances.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *