.
.

Le triomphe de la vérité

.

Formation en marketing sportif au Bénin: Des rudiments pour la bonne pratique donnés à plusieurs acteurs sportifs


Rodrigue Ahouandjinou de Tanékas Fc, recevant son attestation de participation à l’issue de la formation des mains de Jean-Marc Adjovi Boco, conseiller technique du ministre des sports

Initiative du Cabinet «MONANGE PROMOTIONS» de Sosthène Sèflimi, la formation en marketing sportif a pris fin le vendredi 9 juillet 2021. Animée par l’expert français Vincent Chaudel, président de l’Observatoire du sport business en France et Directeur de la Communication et du Marketing pour des cabinets de conseil (Ineum Consulitng, Kurt Salmon, Wavestone), ladite formation a été l’occasion de réveiller le sens du marketing chez les acteurs sportifs ayant participé aux séances. Ceci, à travers les échanges sur les bases de l’écosystème du sport business, l’économie du football Pro, l’évolution des médias et réseaux sociaux, sport et collectivités et les grandes compétitions/événements. A la sortie de cette formation, les participants ont dit n’avoir pas regretté d’y avoir pris part. Représentant la fédération béninoise de handball, Serge Acakpo, premier vice-président de ladite Fédération, a informé avoir retenu l’essentiel. «Nous avons eu beaucoup de clé pour aborder le marketing sportif. Le formateur a mis l’accent sur beaucoup de concepts modernes pour que de chaque côté où l’on se situe, on puisse travailler pour rendre nos produits vendables. Pour avoir une économie du sport au tour du sport, il faut d’abord s’organiser pour que ce que nous avons à présenter soit réellement vendable pour attirer les mécènes», a-t-il précisé avant d’ajouter « les outils étant proposés, il revient à chaque participant de pouvoir contextualiser les approches proposées pour véritablement en tirer profit». Le président de la fédération béninoise de Boxe par intérim, Pierre Hinvi a salué le cabinet Monange Promotion pour l’initiative. «Dans l’ensemble nous avons appris beaucoup de choses qui nous obligent pratiquement à revoir notre base et à nous réorganiser afin d’indexer au gouvernement sur quel pied nous voulons danser désormais », a-t-il laissé entendre. Pour le président de Damissa Fc, Francis Gbian, c’est une formation qui est venue lui montrer les lacunes qui résident dans sa gestion. « Cette formation est très importante pour un dirigeant de club comme moi. Elle nous permet de comprendre comment gérer un projet ce qui nous évite les navigations que nous faisons généralement chez nous», a-t-il souligné. «Il y a des notions qui m’échappaient. Je pensais bien faire, mais par cette formation, j’ai compris que j’avais beaucoup de lacunes de la gestion de mon club», a-t-il poursuivi. Pour patron de Monange Promotions, Sosthène Sèflimi, tout est bien qui finit bien. Mais il regrette l’absence des entreprises qui sont d’ailleurs les premières cibles de cette initiative. Il a pour finir donné rendez-vous à d’autres acteurs importants pour le développement du sport au Bénin qui vont suivre eux aussi une formation pour la maitrise du secteur sport.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *