.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assainissement des plans d’eau au Bénin: 55 agents de la Brigade de surveillance formés


Vues : 1

Les nouveaux brigadiers engagés à assurer une meilleure surveillance des plans d’eau au Bénin

Le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dosssouhoui, a présidé la cérémonie de sortie des brigadiers engagés dans la surveillance des plans d’eau au Bénin. C’était le vendredi 14 mai 2021 à la garnison de Ouidah.

La création de la Brigade de surveillance des plans d’eau fait partie des recommandations fortes issues des travaux de la commission ad’hoc, mise en place pour réfléchir d’une part sur les causes de dégradation des plans d’eau qui, jadis, fournissaient des ressources halieutiques aux populations, et d’autre part, proposer des mesures idoines en vue de leur assainissement et leur réhabilitation. Sur les 62 agents de pêche, 55 agents, dont 2 Inspecteurs du Développement Rural, 11 Contrôleurs de Développement Rural et 42 ouvriers spécialisés des services généraux de l’administration, ont été retenus après avoir franchi toutes les étapes du processus des différents tests d’aptitudes. Cette nouvelle catégorie d’Agents Contractuels de l’État a été formée à l’École Nationale des Sous-Officiers de Ouidah. Dans son mot de bienvenue, le Commandant de l’École Nationale des Sous-Officiers, le Chef d’Escadron Aboudou Raoufou Assouma, a fait savoir que cette cérémonie marque la fin de la formation de la première promotion des recrues devant constituer la Brigade de surveillance des plans d’eau du ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche. Le concret de leur formation s’est articulé essentiellement autour des rudiments des connaissances militaires de base. Durant 4 mois et demi, les 55 agents de la Brigade ont suivi une formation militaire générale, une formation académique et une formation caractérielle. « Nous pouvons évoquer dès lors, et ce, sans désemparer, que les fruits ont tenu la promesse des fleurs. Ils sont donc prêts à recevoir votre bénédiction et à être envoyés à leurs différentes prérogatives pour servir valablement leur communauté et les intérêts de la Nation en lui rendant de nombreux et loyaux services », a dit le Commandant de l’École Nationale des Sous-Officiers de Ouidah au ministre Gaston Cossi Dosssouhoui. Ce dernier, dans son discours, a fait remarquer que « la surveillance permanente des plans d’eau est une des meilleures stratégies de dissuasion du comportement illégal des hommes pour réussir des réformes et aboutir aux changements souhaités dans certaines situations ». Le Gouvernement du Bénin a autorisé lors du Conseil des ministres du 15 avril 2020, le recrutement, la formation et l’équipement d’une Brigade de surveillance des plans d’eau dans le but de pérenniser les acquis des opérations d’assainissement. Les équipements sont constitués de 09 barques en fibres de verre et 12 moteurs hors-bord. Le ministre Gaston Cossi Dosssouhoui a rassuré les brigadiers de l’appui de la Marine Nationale et les Unités Spéciales de la Police Fluviale et Maritime qui sont prêts à travailler avec eux. « L’aboutissement des réformes engagées pour assainir nos cours et plans d’eau et relancer l’activité de la pêche, dépend désormais en grande partie de vous et de votre discipline au travail », a-t-il déclaré à l’endroit des brigadiers avant d’exprimer sa gratitude envers toutes les autorités qui ont œuvré pour donner à cette Brigade, les capacités techniques requises pour la mission qui leur est assignée.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page