.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journée internationale du Travail: Le maire Luc Atrokpo communie avec le personnel et instaure un langage de vérité


Le Maire de la ville de Cotonou Luc Sètondji Atrokpo et ses collaborateurs n’ont pas voulu se faire compter la célébration 2021 de la fête internationale du travail le 1er mai. Entre allocutions, réjouissance et partie de jeux, la cérémonie présidée par le maire et ses adjoints a été à la fois, un moment de communion et une rencontre de vérité. La remise des lettres de félicitations et d’encouragement aux agents admis à faire valoir leurs droits à une pension de retraite ainsi qu’aux agents municipaux méritants a été l’un des temps forts de cette célébration.

Après présentation des actions menées par l’autorité dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents, parole a été donnée au représentant des forces sociales pour soumettre leurs cahiers de doléances. Le directeur des ressources humaines Urbain Agbodainon s’est réjoui du payement régulier et à bonne date des salaires, de la dotation en carburant aux agents concernés, sans oublier le renouvellement des contrats d’assurance maladie, la mise en formation de plusieurs agents et autres avantages. Il a surtout salué la mise en place du guichet unique dans les arrondissements et à l’hôtel de ville pour sécuriser les recettes propres de la commune.
Sans langue de bois, le Maire Atrokpo a apporté des réponses idoines aux doléances de ses collaborateurs. « Il n’y a pas de chemin de fleurs qui mène à la gloire. L’effort doit commencer par tout le monde et nous allons remonter la pente », a déclaré l’édile de Cotonou avant d’appeler le personnel municipal à un sursaut collectif et à accroître leurs efforts pour le rayonnement de la ville. Il les a invités à une meilleure conscience professionnelle et les a rassurés de sa volonté à améliorer qualitativement leurs conditions de vie et de travail. Il a ensuite réaffirmé sa disponibilité à être à leur écoute. Toutefois, l’autorité municipale a exhorté ses collaborateurs à bannir de leurs comportements certaines mauvaises pratiques qui freinent l’accroissement des ressources. Il s’agit entre autres du rançonnement, de l’absentéisme et autres. Les deux parties se sont donné la main pour ensemble booster l’économie de la Ville de Cotonou.
Après ces messages, place à l’animation et à la réjouissance. Notons que le Maire était entouré de tous ses adjoints que sont Randyx Romain Ahouandjinou, Gatien Adjagboni et Irène Françoise Behanzin.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *