.
.

Le triomphe de la vérité

.

Célébration de l’édition 2021 du 1er Mai à l’Assemblée nationale: « Vos doléances seront traitées avec la minutie requise » rassure Louis G. Vlavonou


Le Président de l’Assemblée Nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou

Les travailleurs de l’Assemblée Nationale regroupés dans le Syndicat Autonome du Personnel de l’Assemblée nationale (SYNAPA) ont célébré ce samedi 1er mai 2021 à l’espace Ubuntu à Porto-Novo la fête du travail. Cette célébration a été rehaussée par la présence du Président de l’Assemblée nationale, Louis G. Vlavonou. Après avoir reçu le cahier des doléances des mains du Secrétaire général du Synapa, le Président a rassuré qu’elles seront traitées avec la minutie requise et des solutions appropriées y seront apportées.

Les travailleurs de l’Assemblée nationale ont eu droit à la meilleure célébration du 1er Mai ce samedi à Porto-Novo. En effet, pour une première fois, ils avaient à leurs côtés, le Président de l’institution parlementaire, Louis Gbèhounou Vlavonou dont la présence rehausse à tous égards l’événement. Aussi, le Secrétaire général administratif son Adjoint, et d’autres cadres de l’administration parlementaire ont fait le déplacement de l’Espace Ubuntu retenu par le SYNAPA pour la célébration de l’édition 2021 de la fête des travailleurs.
Heureux de la présence du Président de l’Assemblée nationale à cette célébration, le Secrétaire général du Synapa, Fulbert Acakpo a fait remarquer que depuis plusieurs législatures, c’est une rare fois qu’un Président de l’Assemblée nationale accepte de prendre part à la fête des travailleurs. « Votre présence ici est si élégante et expressive de la place que vous accordez à votre personnel. Tout le monde sait que nous avons du prix à vos yeux. Je n’en veux pour preuve vos différentes actions pour l’amélioration de nos conditions de vie et de travail » a-t-il ajouté. Le Secrétaire Général n’a pas manqué d’exprimer la gratitude du Synapa à l’autorité parlementaire. Quant au personnel parlementaire, il leur a souhaité une bonne fête de travail. Il les a aussi invités à la conscience professionnelle pour continuer à mériter la confiance de l’autorité parlementaire.
Signalons que cette célébration a été aussi marquée par la remise du cahier de doléances au Président, une causerie-débats animée par le Directeur régional Ouémé-Plateau de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), monsieur Alassane Aboudou Ganiou avec les experts de la maison CNSS, le discours du Président et enfin les réjouissances. Le thème de la causerie-débats était « Sensibilisation et appropriation du régime béninois sur la sécurité sociale par la communauté parlementaire »
Sachant que la plupart de leurs doléances sont déjà connues de l’autorité parlementaire et certaines sont déjà prises en compte, le Secrétaire Général du Synapa, Fulbert Acakpo n’a pas fait l’option d’une kyrielle de doléances. Il s’est contenté de rappelé quelques-unes qui méritent l’attention du Président. Au nombre de celles-ci, il a cité : le paiement des moins perçus découlant de l’avancement de 2019 ; la mise en place de la commission d’avancement pour le compte de 2020 ; le reversement des collègues ayant déjà bouclé trois ou quatre législatures, etc.
Prenant la parole, le Président de l’Assemblée nationale, Louis G. Vlavonou en sa qualité de haut fonctionnaire des douanes en retraite et syndicaliste de surcroit a rappelé au personnel parlementaire la genèse de la fête du 1er Mai. Faisant un rapprochement entre l’historique et l’aspect spirituel de la fête du 1er Mai, il a exhorté le personnel parlementaire à l’action de grâce, car précise-t-il, ce n’est pas tous ceux qui ont fréquenté avec vous qui ont la chance d’avoir un travail. « …Il faut bénir Dieu de vous avoir donné du travail. Au-delà des revendications, mettons Dieu au centre de nos préoccupations… » a-t-il exhorté. Parlant des doléances, le Président a rassuré qu’elles ne sont pas tombées dans des oreilles de sourds. « Elles seront traitées avec la minutie requise et les solutions appropriées seront apportées au fur et à mesure que nous aurons des opportunités de budget. » a-t-il conclu.
Notons que l’édition 2021 de la fête des Travailleurs de l’Assemblée nationale a pris fin par des réjouissances.

Fidèle KENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *