.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dr Mansourou Arèmou, Président de la Confédération Africaine de Handball à propos des documents de politique du secteur des sports: «C’est une opportunité donnée aux acteurs sportifs pour restructurer de façon profonde le mouvement sportif»


Vues : 0

Le Comité technique de suivi de l’élaboration et de l’actualisation des politiques nationales des sports, de la jeunesse, des loisirs, des chartes nationales des sports et des loisirs et du Projet de lois sur le financement des Sports au Bénin, a livré le fruit de son travail. Le rapport ainsi que les différents documents y afférents pour le développement du sport au Bénin sont remis au Ministre des sports Oswald Homeky ce lundi 19 avril 2021. Présent à la cérémonie de remise, le président de la Confédération africaine de handball (Cahb), Dr Mansourou Arèmou apprécie le travail et sollicite la clairvoyance des parlementaires quant à la suite du processus. Lisez son analyse.

Dr Mansourou Arèmou

Les documents de politique du secteur des sports sont élaborés et remis au Ministre des Sports. En tant que haute personnalité du mouvement sportif, éprise de la structuration du secteur, qu’est-ce que cela vous inspire ?

Vous me donnez juste l’occasion de renouveler mes félicitations à monsieur le Ministre qui est en train d’écrire une nouvelle page du mouvement sportif. L’histoire retiendra son nom.
Je voudrais saisir cette occasion pour féliciter également les membres du comité technique parce que ce n’était pas du tout évident lorsqu’on se retrouve au carrefour de plusieurs exigences, d’en sortir une synthèse et de présenter un document final. Je m’en voudrais de ne pas saluer la clairvoyance du Chef de l’Etat pour sa vision assez ambitieuse pour le mouvement sportif. Je pense que c’est une opportunité qui est donnée aux acteurs sportifs que nous sommes pour que nous puissions, toutes tendances confondues, réorganiser de façon profonde le mouvement sportif. Je suis d’autant plus heureux que l’objectif de cette démarche vise à former des sportifs de type nouveau, des sportifs de haut niveau.

Qu’est-ce qui changera fondamentalement avec ces documents ?

Vous savez, c’est difficile d’avoir la responsabilité d’une institution continentale qui organise des manifestations auxquelles ne participent pas ou peu des équipes du Bénin. Aujourd’hui je peux vous rassurer que cette nouvelle dynamique devrait permettre d’avoir des équipes assez compétitives pour prétendre participer aux échéances internationales. Et comme le ministre l’a si bien dit, il faut qu’on puisse regarder dans la même direction que l’Etat et je reste convaincu que ces résultats que nous visons sont pour très bientôt.

Donc vous ne craignez pas que cela soit un document de plus…

Soyons optimistes. Tel que le processus est engagé, j’ai espoir qu’on verra le bout du tunnel. Le gouvernement a des ambitions et nous avons le devoir de l’accompagner pour le grand bénéfice du sport béninois. Je lance donc un appel à tous les acteurs du secteur des loisirs et du mouvement sportif afin qu’ils s’approprient le document final qui reviendra du parlement. Le travail technique a été fait. Il reste maintenant la dimension politique. Pour finir, je voudrais solliciter la clairvoyance des parlementaires pour une lecture bienveillante de ces documents.

Entretien réalisé par Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page