.
.

Le triomphe de la vérité

.

Selon Dr. Eric Adja, membre de la diaspora béninoise à Paris: «Le pays se développe… J’ai remarqué qu’il y a un vrai changement en matière d’infrastructure»


Vues : 0

(Nous souhaitons la mise en œuvre d’une politique économique plus généreuse, pour que les Béninois sentent que les sacrifices consentis commencent à porter des fruits dans leur vécu quotidien et dans la satisfaction des besoins fondamentaux des familles.)

En séjour au Bénin, le Directeur de l’Agence francophone de l’intelligence artificielle (Afria) depuis 2019, Dr. Eric Adja, membre de la diaspora béninoise en France a saisi, le dimanche 14 mars 2021, l’occasion d’un échange à bâtons rompus avec la rédaction du quotidien L’Evénement Précis pour donner son point de vue sur la gouvernance du Bénin sous le régime du président Talon et faire des propositions concrètes. Il invite par ailleurs ses frères de la diaspora à faire un tour au pays pour se faire une opinion des mutations profondes qu’amorce le pays.

L’événement précis : Vous êtes rentré au pays tout récemment. Qu’avez-vous remarqué à votre descente à l’aéroport et dans le pays ?

Dr. Eric Adja : Le pays se développe. J’ai remarqué qu’il y a un vrai changement en matière d’infrastructure. Il serait honnête et équitable de féliciter le gouvernement pour l’effort qui est fait. Surtout dans les rues secondaires des quartiers réputés pour être des lieux d’inondation. Je veux citer par exemple, Agla, Akogbato etc. Il faut être objectif, il y a de façon visible du progrès, des résultats et aussi des défis à relever.

Vous êtes un Béninois de la diaspora. Mais ce n’est pas ce qu’on entend dire à Paris….

Nous les invitons à prendre l’avion pour venir constater et se faire leur propre opinion.

C’est de la politique que vous faites ou bien c’est la réalité ?

Le changement est visible. C’est vrai que, de mauvaise foi, certains vous diront que les routes et les pavés ne se mangent pas, mais il ne faut pas oublier qu’on a besoin de routes et de pavés pour rentrer chez soi en sécurité et en bonne santé.

Vous avez suivi de loin la gouvernance du Président Talon. Quelle appréciation faites-vous de ce quinquennat qui s’achève ?

Dans l’ensemble, comme je viens de le dire, les progrès sont appréciables. Il y a des réformes qui portent leurs fruits et d’autres pas encore. De façon objective, nous pouvons suggérer que ces réformes puissent contribuer à davantage de création de richesses et de répartition en faveur du panier de la ménagère. Je sais que c’est aussi une préoccupation du Président de la République et de son gouvernement. En effet, ce dernier a voulu d’abord assainir les recettes publiques et instaurer une gestion plus rigoureuse des finances publiques. Maintenant, le souhait des populations est que le résultat de ces réformes puisse être de plus en plus largement partagé par les Béninois, notamment les plus pauvres. Nous souhaitons que les prochains mois puissent donner l’occasion de la mise en œuvre d’une politique économique plus généreuse, pour que les Béninois sentent que les sacrifices consentis commencent à porter des fruits dans leur vécu quotidien et dans la satisfaction des besoins fondamentaux des familles.

Ça vibre fortement dans les réseaux que nous sommes dans un pays de dictature. Vous êtes venus faire le constat ?

Nous sommes en démocratie et c’est normal que les gens expriment leur point de vue. Ils expriment leur état d’âme. Aujourd’hui, il est clair qu’il y a une nouvelle façon de gouverner le pays, plus rigoureuse et plus cartésienne. Il y a une nouvelle façon de conduire les affaires de l’Etat à laquelle les gens n’étaient pas habitués. Et cette nouvelle gouvernance peut être diversement appréciée. Nous pensons que pour qu’un pays se développe, des réformes, des sacrifices et des efforts sont nécessaires, de la part des populations et des dirigeants.  Les pays développés ont dû faire ces efforts pour se retrouver là où ils sont. Cependant, une fois que ces efforts ont été consentis, il serait juste et équitable qu’ils bénéficient au plus grand nombre.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page