.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entretien avec l’Imam El-hadj Abou Yèkini: «Un seul jour de jeûne vous élimine 70 péchés»


Depuis le mardi 13 avril 2021, la communauté musulmane observe le jeûne devant conduire à la célébration de la fête du Ramadan. Une période au cours de laquelle, les fidèles musulmans adoptent des comportements très stricts et respectent un certain nombre d’interdits. Dans cette interview,El-hadj Abou Yèkini, Imam de la Mosquée centrale de Godomey-Togoudo et Commissaire chargé de la médiation au Bureau exécutif national de l’Union Islamique du Bénin explique l’importance du carême musulman,ainsi que les mesures prises pour bien passer ces quarante jours de prières en cette période marquée par la pandémie de la Covid-19.

L’Evènement Précis : C’est quoi le jeûne chez les musulmans ?

El-hadj Abou Yékini : Le mois d’avril est le mois le plus sacré de tous les mois et quand ça vient, on jubile. C’est comme si on apprend qu’un ami revient de l’extérieur et qu’on va l’accueillir à l’aéroport. C’est une grande joie qui anime les parents, les amis qui accueillent cet ami. C’est exactement dans la même atmosphère que chaque musulman accueille l’arrivée du mois du ramadan que nous appelons le mois de jeûne. C’est un mois suffisamment sacré que Dieu a béni sur tous les mois et celui que cela surprend  sur la terre doit rendre gloire à Dieu et se frotter les mains parce que le jeûne, Dieu l’a dit je vous l’ai prescrit comme je l’ai prescrit à ceux qui vous ont précédés et que personne d’autre n’a la récompense du jeûne que moi-même qui le rétribue. Donc quand vous jeûnez, ce n’est pas pour quelqu’un ni pour vous-même, mais c’est pour Dieu. Et il a dit que l’odeur qui se dégage de la bouche d’un jeûneur pendant ce mois de ramadan est plus fort pour lui que l’odeur du parfum mixte. Il  a dit que c’est lui qui répond au jeûne pour autant que vous le faites avec foi, avec ferveur et avec la crainte de Dieu. On ne jeûne pas pour ensuite se montrer dehors pour insulter. Mais c’est une question interne où on intègre la foi en soi. Et c’est au vu de ça qu’il est le seul capable d’en juger que tu es en train de jeûner et reconnaitra tes efforts. Un seul jour de jeûne vous élimine 70 péchés. Et lorsque vous auriez jeûné 30 jours, imaginez comment Dieu vous dépouille de tous les péchés que vous avez commis pendant un an et pour les années qui viennent encore. Parce que quand vous calculez, le nombre d’années est naturellement supérieur au seul mois pendant lequel vous avez jeûné. Une seule journée de jeûne équivaut à plusieurs avantages de plusieurs autres mois et plusieurs autres années. Donc Dieu a fait remarquer ce mois et l’a mis à l’écart pour que ses pauvres créatures sur la terre qui le respectent et veulent vraiment se mettre à ses côtés puissent se rapprocher davantage. Quand vous êtes jeûneur, Dieu a mis des barrières. Dieu n’a pas demandé aux voyageurs de jeûné, ni aux malades.

Cette année, le gouvernement a autorisé le rassemblement de plus de 50 personnes mais dans le respect des mesures barrières. Comment organisez-vous pour respecter cela ?

Nous avons respecté les mesures barrières jusque-là et c’est Dieu seul qui connait quand est-ce que nous allons partir de la terre, par quel moyen nous allons partir, à quelle occasion et où nous allons partir. Tout cela, nous n’en savons rien parce que nous sommes dans les ténèbres. La pandémie qui est arrivée depuis l’année dernière et qui inquiète toute la population du monde entier, nous en avons tenu compte ici pendant les heures de prières. Nous avons des dispositifs de lavage des mains et nous imposons le port des masques aux fidèles musulmans. Nous pensons continuer de la même façon pour éviter qu’il y ait une contamination qui puisse gagner les pauvres fidèles de la mosquée.

Parvenez-vous à limiter les rassemblements toujours pour lutter contre la propagation de la Covid-19?

Justement. Si vous regardez autour de la mosquée vous allez constater que nous n’avons pas étalé toutes les nattes. Toujours pour avoir le minimum instruit pour rester dans le cadre du respect des gestes barrières que le gouvernement a prescrit. Le gouvernement n’aura rien dit qui ira à l’encontre de notre bien-être. Si nous devons rester par milliers dans une mosquée et nous contaminer en conséquence, je crois que les plus souffrants c’est les musulmans eux-mêmes.

Quel appel avez-vous à lancer à l’endroit de la communauté musulmane ?

Je voudrais souhaiter à tous les fidèles musulmans, la protection d’Allah. Que Dieu nous garde, qu’il nous renforce en matière de santé et en matière de l’économie de nos poches parce que c’est la période de grande dépense et il faut le faire en sachant que c’est au nom de Dieu que vous le faites. Et quand vous avez cette pensée en vous que tout ce que vous faites, vous le faites au nom de Dieu, c’est au fur et à mesure que cela revient. Donc je souhaite à tous les fidèles musulmans un bon moment de jeûne, une agréable santé et que personne ne soit acculé par une maladie de quelque nature que ce soit afin de ne rater un seul jour de tout ce que nous allons faire au cours de ce mois et de ne pas oublier les gestes utiles que Dieu nous a recommandé. Nous jeûnons avec la bouche, nous jeûnons avec notre corps, nous jeûnons avec notre esprit. Les yeux doivent s’éloigner des choses qui sont blâmables. La bouche ne doit pas raconter du n’importe quoi, ne prônez pas la haine, ne vous méprisez pas, on jeûne avec tout son corps et on s’éloigne des plaisirs charnels. Tout cela compris, je crois que nous allons passer de bons moments de jeûne et que Dieu fasse à ce que tout un chacun de nous reçoit les récompenses le jour de la résurrection.

Entretien réalisé par Edwige TOTIN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *