.
.

Le triomphe de la vérité

.

Eric Adja, Sous L’Arbre à Palabre » de l’Evénement Précis: «Bientôt un centre de formation en entrepreneuriat numérique au Bénin»


Vues : 0

Reçu le dimanche 14 mars 2021 dans la rubrique « Sous L’Arbre à Palabre » du quotidien l’Evénement Précis, Dr Eric Adja, Président de l’Agence francophone de l’intelligence artificielle (Afria), a passé au peigne fin les opportunités qu’offre l’agence qu’il préside depuis quelques années. C’était une occasion pour lui de dévoiler les grandes ambitions de l’Afria, en collaboration avec les organisations étatiques dans le domaine de la création d’emploi et de la richesse.

A l’entame de l’émission, Dr Eric Adja, précédemment Directeur de la Francophonie numérique et directeur du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (Brao) de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), actuel président de l’Agence francophone de l’intelligence artificielle (Afria), a d’abord précisé les objectifs de l’Afria, avant de dévoiler les grandes ambitions que vise cette fondation internationale dans un monde confronté par la question du manque d’emploi. « Le but visé est de mettre l’intelligence artificielle au service du développement durable » a souligné Dr Eric Adja. Pour atteindre cet objectif dit-il, l’Agence s’investit depuis dans la formation des jeunes, le suivi et l’accompagnement des pays africains francophones à saisir les opportunités en vue de relever les défis liés à l’intelligence artificielle et la diffusion de l’information sur les objectifs de développement durable. Parlant de la formation, l’invité a fait savoir que l’Agence organise des séries de webinaire, de séminaires et tournées de sensibilisation sur les enjeux de l’emploi pour les jeunes. « Depuis 2019, près de 500 jeunes ont été impactés à travers ces différentes activités » a précisé le président de l’Afria au cours de l’émission. En termes d’accompagnement, la Fondation travaille sur les enjeux actuels dans son domaine d’intervention et met les résultats au service des pays. Par exemple, le Bénin a été le premier pays choisi pour la phase pilote des projets de l’agence. Et poursuit-il, des réflexions sont en cours pour aider les pays à l’élaboration de tableaux de bord pouvant fournir des informations nécessaires afin de lutter efficacement contre la pandémie de la covid-19. Pour lui, l’Afria est un incubateur de création d’entreprises afin d’« équiper des jeunes qui deviendront des prestataires pour des entreprises internationales ». Appréciant les efforts du gouvernement dans le domaine du numérique, l’invité déclare que l’Afria est disposée à accompagner la vision du gouvernement dans sa politique numérique:
« Il faut innover. Nous avons des jeunes au Bénin qui peuvent répondre aux critères pour que le numérique soit créateur d’emploi et de richesses » a-t-il ajouté. Dans sa vison de promouvoir le numérique au niveau des jeunes africains, l’agence envisagé de former 300 jeunes par an dans l’entrepreneuriat numérique. Au cours de ces échanges avec les journalistes, Dr Eric Adja n’a pas manqué d’évoquer les enjeux du numérique notamment la sécurité, la confidentialité et le développement durable, pour lequel il travaille avec son équipe. Notons que l’Agence francophone pour l’intelligence artificielle est une Fondation internationale dont le siège est basé à Genève.

Alban Tchalla (Stag.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page