.
.

Le triomphe de la vérité

.

Controverse autour de la situation sociopolitique: Me Jacques Migan met en garde les fauteurs de troubles


Vues : 0

L’ancien Bâtonnier Jacques Migan

Intervenant sur une chaîne privée de télévision, le bâtonnier Jacques Migan a décrypté l’actualité socio-politique liée au processus électoral en cours au Bénin. Dans son analyse, il a déploré les propos que tiennent certains acteurs politiques et par la suite rassuré l’opinion nationale de la tenue d’une élection inclusive. Il a invité par cette occasion les autorités à anticiper les actions pour éviter les événements connus lors des législatives de 2019.

Le bâtonnier Jacques Migan a livré sa lecture de l’actualité politique nationale au Bénin. « Vous constaterez que ceux qui sont en train de créer des problèmes aujourd’hui sur le terrain, c’est les démocrates », dit-il notamment. En l’occurrence, pour l’invité l’ancien président de la république Boni Yayi. Citant en exemple sa résignation de son propre parti la Fcbe qui à l’époque avait refusé d’aller aux élections avec des troubles enregistrés par la suite. «Mais lorsqu’il a quitté les Forces Cauris, ce parti a pu obtenir des élus Maires à l’élection communale » argue Me Jacques Migan au cours de l’émission. Il a décrié cette attitude de Boni Yayi qui compromet le parti  »les démocrates ». Comment comprendre qu’un homme responsable dont le président Yayi opère de cette manière ? s’interroge le bâtonnier. Il s’est souvenu qu’en 2016, il est parti chercher Lionel Zinsou à l’extérieur pour qu’il soit candidat. Cette fois-ci il a ramené quelqu’un proche du président togolais madame Reckya Madougou pour qu’elle soit candidate. Au sujet de l’invalidation de la candidature de l’opposition, l’invité a déclaré que l’opposition est plurielle et l’attention ne saurait se focaliser uniquement sur le parti  » les démocrates ». À l’en croire, deux duos de l’opposition sont retenus contre un seul duo de la mouvance. C’est déjà une fête de la démocratie puisque ces deux duos retenus par la CENA se sont légalement enregistrés entend que opposition. Je souhaite que le processus aille jusqu’à terme. Parlant des difficultés liées au processus électoral, le bâtonnier a estimé que le parti  »les démocrates » crée des problèmes aujourd’hui sur le terrain. «Le problème de l’opposition se situe au niveau des candidatures», a-t-il précisé.Il regrette que le parti  »les démocrates crée de la confusion en son sein pour avoir enregistré plusieurs candidatures pour la présidentielle. De ce parti, nous avons plusieurs membres déclarés candidats dont Reckya Madougou, Moïse Kerekou , Djivo , Kohoué , Agossa…

« ll faudrait que chacun mesure sa parole »

« Tout Béninois civil ou militaire a le devoir sacré de respecter en toute circonstance ,la constitution et l’ordre constitutionnel établi ainsi que les lois et règlements de la république.» C’est en ces termes que maître Me Jacques Migan a voulu mettre en garde les réfractaires qui tiennent des propos incitant à l’insurrection en cette veille de l’élection présidentielle. Il s’est notamment inquiété des auteurs de ces paroles qui pour des raisons inavouées voudraient entraver le bon déroulement du processus électoral. Selon ses dires, ceux-là répondront de leurs actes et subiront les rigueurs de la loi. Pour lui, le Bénin reste un pays démocratique et la loi votée s’impose à tous sans exception. «En 2019, le constituant a procédé à la révision de la constitution. Cette loi a été déclarée par la Cour Constitutionnelle conforme à notre constitution et le président de la République l’a promulguée.» a-t-il rappelé avant de poursuivre que «lorsque la loi a été votée, nous devons la respecter. Ne pas la respecter, c’est violé l’ordre constitution…

Alban Tchalla (Stag.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page