.
.

Le triomphe de la vérité

.

Moukaram Badarou sur l’Opposition: «Respecter une partie des lois, c’est de l’incohérence politique»


Vues : 0

L’ancien Préfet Moukaram Badarou

« L’Opposition béninoise fait preuve de distraction, de complaisance et de paresse politique ». Telle est l’analyse faite par l’ancien Préfet Moukaram Badarou, interrogé par la rédaction du quotidien L’Evénement Précis, le jeudi 11 février dernier. Pour lui, quand on est un parti politique qui veut prendre le pouvoir, le minimum c’est d’être plus sérieux et plus cohérent dans ses actions. Sans langue de bois, Moukaram Badarou a dénoncé une « incohérence politique » au niveau de certains partis de l’Opposition qui, tout en rejetant la Constitution révisée, ont fait des déclarations de candidatures en duo, mais sans remplir le critère de parrainage. « Respecter une partie des lois qu’ont rejette, c’est de l’incohérence politique », a-t-il relevé, en ajoutant que ceux qui se livrent à cette pratique jouent contre la stabilité du pays. Par ailleurs, il souhaite que l’Opposition s’organise en mieux si elle aspire véritablement à prendre le pouvoir et l’exercer. A le croire, la présidentielle du 11 avril 2021 sera un scrutin inclusif au regard des lois électorales en vigueur, car tout se fait en harmonie avec les lois de la République. Pour les cinq prochaines années, l’ancien Préfet recommande le maintien de la dynamique de la restauration de l’autorité de l’Etat entamée par le Président Patrice Talon, ainsi que la poursuite des nombreuses réformes engagées dans les secteurs de la justice, de l’éducation, de la santé, de la sécurité, de l’énergie, entre autres. Il recommande également la continuité de l’aide au secteur privé afin qu’il actualise ses données pour s’adapter aux nouveaux paradigmes. Membre fondateur du parti Union progressiste qui a désigné le Président Patrice Talon comme son candidat à la prochaine présidentielle, Moukaram Badarou estime que le travail sérieux qui se fait au sommet de l’Etat depuis le 6 avril 2016 garantit la réélection du Chef de l’Etat, Patrice Talon.

Laurent D. KOSSOUHO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page