.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère édition de «Benin Celebrities Awards»: La Fondation Abakè célèbre plusieurs icônes de la musique béninoise


L’artiste Nel Oliver tenant son prix à lui remis par la présidente de la Fondation Abakè

La Fondation Abakè en collaboration avec Diaspora média production (DMP) a rendu hommage aux artistes béninois ayant marqué leur génération. Ceci, à travers « Bénin Celebrities Awards » dont la première édition a eu lieu, le samedi 05 décembre 2020, à l’hôtel Golden Tulip. En effet, Abakè Assongba De Rosa et ses partenaires ont réuni pour cette édition, 18 artistes musiciens qu’ils ont célébrés. Répartis entre trois générations à savoir de 1970 à 1980, de 1990 à 2000 et de 2000 à ce jour, ces artistes sont entre autres Blucky d’Almeida, Sena Joy, le groupe Poly Rythmo représenté par Vincent Ahéhéhinnou, Vivi l’Internationale, Nel Oliver, Nestor Gansou, Aline D, Ayikpemi Kpogue, Ezin Gangnon, Ricos Campos, Robinson Sipa (Panthère Noire), Mr Okeke, El Rego, Richard Flash, Zeynab, Dibi Dobo, Sessime, Nikanor. L’objectif selon la promotrice, Abakè Assongba De Rosa est de créer un fonds d’aide pour soutenir la majorité de ces artistes qui ont, à un moment de la vie, porté haut l’étendard du pays. Elle a également exhorté les uns et les autres, à redoubler d’effort pour une seconde édition qui prendrait en compte plus d’artistes. Pour finir, la présidente de la Fondation Abakè n’a pas manqué de dire que sa Fondation ne veut pas se limiter que sur les artistes. Signalons que la Fondation Abakè ne cesse de voler au secours de plus démunis. Elle intervient dans de nombreuses œuvres sociales. Ce n’est pas pour rien qu’elle s’est positivement illustrée à travers ses nombreuses actions de générosité et d’assistance humanitaire, à l’endroit des couches les plus défavorisées. Parlant des artistes, ils ont, à l’unanimité, félicité la promotrice pour l’initiative. «Quand des gens comme Abakè nous fassent sortir et nous mettent à la lumière comme ce que nous avons eu aujourd’hui, nous ne pouvons que leur dire merci et souhaiter que Dieu les accompagne pour que le projet grandisse », a déclaré Victorine Agbato alias Vivi l’International lauréate de la génération 1970 à 1980.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *