.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutiens aux victimes de la diaspora: Simeone DAKPOGAN et les enfants du feu Alexandre Behanzin reçoivent l’appui de la FIBeD


Vues : 0

La délégation de la FIBeD remettant l’appui aux enfants du feu Behanzin

Une délégation de la Fédération Internationale des Béninois de la Diaspora (FIBeD) était en visite dans les foyers de deux membres de la diaspora ayant subi de triste sort, le mercredi 28 octobre 2020. En effet, représentée par Nicole Houdji et Enock Bossa, Objectif, la fédération a apporté son soutien à ces compatriotes maltraité et amputé pour le premier, et décédé pour le second, tous en territoire koweïtien. D’abord, c’est la compatriote Simeone Dakpogan, qui a reçu la première à Porto Novo, les membres de la FIBeD. Victime du trafic humain, dame Dakpogan laissée dans les mains des koweïtiens alors qu’elle était à la recherche du travail, est rentrée un  pied amputé. Et c’est pour lui permettre d’oublier un tant soit peu cette mésaventure que le bureau Exécutif de la fédération a délégué ses membres pour lui remettre une enveloppe de 500.000fcfa. «Ceci pour l’aider à débuter une activité », ont expliqué les représentants de la FIBeD. Dame Dakpogan a subi la maltraitance de son maitre et n’a eu la vie sauve que grâce à l’action de la fédération en collaboration avec les autorités diplomatiques du Koweit qui ont œuvré pour qu’elle bénéficie d’une chirurgie et d’une prise en charge. «La FIBeD l’a aidé à avoir le billet d’avion retour. Ce qui lui a permis d’être avec les siens chez lui à Porto Novo», a souligné Nicole Houdji. Après l’étape de porto Novo, la délégation s’est dirigée à Bohicon, chez feu Alexandre Behanzin décédé au Koweït. Cette fois-ci, pour apporter une enveloppe de 300.000Fcfa aux enfants du défunt. En effet, le compatriote Alexandre Behanzin est passé de la vie à trépas le 20 Mai 2020 au Koweït et sa dépouille a été rapatriée au pays le 09 octobre 2020. Les bénéficiaires ont remercié la fédération pour ses dons tout en souhaitant qu’elle ait les moyens afin de pouvoir aider toutes les victimes de la diaspora béninoise comme il se doit. De leur côté, les membres de la fédération ont confié leur vision. «Notre visons est d’œuvrer pour le bien-être de nos compatriotes qui sont à l’étranger», ont-ils savoir avant d’indiquer leur entière disponibilité à accompagner le chef de gouvernement béninois dans la parfaite réalisation de son programme d’action et dans sa vision pour la diaspora béninoise. « Nous saluons  et remercions le gouvernement du président Patrice Talon pour ses efforts à l’endroit de la diaspora. Nous le remercions pour la lutte pour l’abolition du trafic de nos Compatriotes qui se mène au quotidien. Nous implorons la franche collaboration du chef de l’État et de nos autorités diplomatiques en vue de bien servir et  défendre les causes de  nos compatriotes comme cela se doit», ont-ils laissé entendre souhaitant que la décision de suppression de certaines chancelleries et ambassades par le gouvernement soit revue.

Quid de la FIBeD

Il faut dire que la Fédération Internationale des béninois de la diaspora FIBeD est une association Internationale de défense du droit et des intérêts matériels et moraux des Béninois de la diaspora. Elle est représentée dans tous les pays du monde où se trouvent des Béninois. Elle lutte contre la discrimination, le trafic des béninois  spécialement dans les pays arabiques c’est à dire dans les pays du Golf et dans les pays maghrébins (Koweit, Liban, Arabie Saoudite, Dubaï, Libye, Maroc et autres). Elle apporte toute sorte d’assistance nécessaire aux Béninois de la diaspora en situation critique et, oriente et aide les Compatriotes à s’octroyer de visa de tout genre dont ils désirent.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page