.
.

Le triomphe de la vérité

.

Malade à la prison civile d’Abomey-Calavi: Maître Maxime Bankolé transporté d’urgence à la clinique cardiologique du CNHU


Vues : 3

L’Huissier de Justice Maître Maxime Bankolé

Condamné à quatre ans de prison assortis d’une amende d’un million de francs CFA dans une affaire judiciaire, l’officier ministériel Maxime Bankolé, Huissier de justice à Godomey séjourne depuis quelques mois à la prison civile d’Abomey-Calavi dans l’attente de son procès en appel. Mais selon nos recoupements, l’état de santé de Maître Bankolé qui devait faire l’objet d’une évacuation sanitaire avant son placement sous mandat de dépôt le 02 juin 2020, ne cesse de s’aggraver. En effet, une source très proche du milieu judiciaire renseigne que cette dégradation de son état de santé a conduit déjà une première fois, le 31 août 2020, à une crise qui a obligé l’administration pénitentiaire à faire venir son médecin traitant muni de tous les appareils de soin dont il disposait pour lui apporter sur place un secours de fortune. De la même source, l’on apprend que le lundi 21 septembre 2020, l’Huissier de Justice Maître Maxime Bankolé a été victime d’une nouvelle crise cardiaque encore plus grave que la première et qui a nécessité son évacuation d’urgence au Cnhu Hubert Koutoukou Maga de Cotonou au service cardiologie. Du reste, son médecin traitant aurait signifié que le minimum de guérison dont il peut jouir ne peut, pour l’heure, provenir que de son évacuation sanitaire et non des soins dispensés dans son unité. Craignant une probable évasion du malade malgré son état grabataire, les autorités pénitentiaires ont essayé, apprend-on, de le menotter contre le lit de l’hôpital. Maître Bankolé a opposé un refus catégorique. C’est dans ces conditions qu’il a été ramené à sa cellule à la maison d’arrêt d’Abomey-Calavi. En effet, contre toute attende, il est ramené juste le lendemain à la prison civile d’Abomey-Calavi par l’administration pénitentiaire sans attendre que les soins adéquats lui soient administrés, et ceci, en dépit de cette précision du médecin traitant. Cette circonstance est singulière pour un malade de sa nature, porteur de plusieurs affections qui le rendent très vulnérable à la pandémie de la Covid-19. Aux dernières nouvelles, Maître Maxime Bankolé aurait déposé un préavis pour observer une grève de la faim avec suspension de la prise de ses médicaments.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Malade à la prison civile d’Abomey-Calavi: Maître Maxime Bankolé transporté d’urgence à la clinique cardiologique du CNHU

  1. J. Arnaud W.

    Il y a eu encore deux morts par noyade hier sur le fleuve Okpara au alentour de 18h.😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭Il s’agissait de 2 garçons qui voulaient juste traverser à pieds.
    Je vous prie d’œuvrer pour faire passer l’information. La semaine passée c’était une femme enceinte.

    Dites au Président son Excellence Patrice Talon que le peuple a juste besoin d’une petite passerelle pour piéton actuellement. Celà permettra à nos humbles populations de traverser cet espace dangereux en saison pluvieuse.

    Le Président TALON ne restera sans rien faire si l’information lui parvient. Je vous prie de le lui faire savoir. C’est un pragmatique Président que nous avons.

    Mr. J. Arnaud W., un Fils du Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page