.
.

Le triomphe de la vérité

.

Présidentielle de 2021: La Société civile exige « une élection ouverte et compétitive »


Vues : 0

Les acteurs et Organisations de la société civile ont saisi l’occasion d’un atelier sur le thème : « Réflexions de la Société Civile sur les pré-requis pour une élection apaisée en 2021 », pour faire des propositions voire des recommandations à la classe politique dans l’unique but d’une élection pacifique et inclusive. C’était le vendredi 4 septembre dernier à Azalaï Hôtel de Cotonou.

Au cours des travaux de cet atelier, les acteurs et organisations de la société civile ont relevé des zones d’ombre susceptibles d’entraver le bon déroulement de la prochaine élection présidentielle. Ces différentes entraves se trouvent disséminer dans les dispositions constitutionnelles légales ci-après : l’article 44 de la Constitution révisée, l’article 132 du Code électoral, l’Arrêté interministériel des ministères de la justice et de l’intérieur interdisant la délivrance de certaines pièces à certains citoyens, les questions liées à liste électorale, les difficultés liées à la délivrance du quitus fiscal. Au regard de ces obstacles, les OSC ont estimé opportun de trouver un consensus général autour des gouvernants, de la classe politique et de la société civile en vue de la prochaine élection présidentielle crédible, inclusive et compétitive. A cet effet, ils ont formulé trois recommandations dont : le dialogue politique consensuel entre les gouvernants, la classe politique et la société civile afin d’aboutir à un compromis sur le déroulement de la présidentielle de 2021, le gel momentané pour ladite présidentielle des dispositions et pratiques querellées ou d’exclusion en vue d’une élection ouverte et compétitive, le recours exceptionnel éventuel à certaines anciennes dispositions constitutionnelles pour l’organisation de l’élection présidentielle de 2021. Pour aider à la mise en œuvre de ces recommandations, les Organisations de la société civile béninoise se sont engagées à mettre en place un Comité de coordination et de suivi de l’application desdites recommandations. Rappelons qu’au début de cet atelier, le Président de Gerddes Afrique a tenu à préciser l’objectif de la rencontre qui n’est d’autre que la promotion des élections crédibles, inclusives et transparentes. Il a ensuite précisé que la tâche est immense et la responsabilité partagée pour la réussite du processus électoral. A son tour, la Représentante du Président de la Cena, Noélie Apity a d’abord félicité la société civile pour son rôle de veille citoyenne et démocratique avant de procéder à l’ouverture officielle de l’Atelier.

ATELIER DE CONCERTATION DE LA SOCIETE CIVILE BENINOISE
« Journée de Réflexions de la Société Civile sur les pré-requis pour une élection apaisée et inclusive en 2021 »

COMMUNIQUE FINAL

Réunies ce jour vendredi 04 septembre 2020, dans la salle Béhanzin de l’HOTEL AZALAÏ à Cotonou, les Organisations de la société civile béninoise ont réfléchi sur les pré-requis en vue d’une élection présidentielle apaisée et inclusive en 2021.
A l’issue de cette rencontre, les Organisations participantes lancent un appel à l’endroit des acteurs politiques nationaux et internationaux, pour une élection présidentielle, crédible, inclusive, compétitive et apaisée.
En effet, compte tenu du contexte politique actuel caractérisé par certaines entraves constitutionnelles et légales dont notamment l’article 44 révisé de la Constitution et l’article 132 du nouveau Code électoral portant sur le parrainage électoral, les questions liées à liste électorale, les difficultés liées à la délivrance du quitus fiscal, etc.
Les Organisations de la société civile recommandent :

  1. Un dialogue politique consensuel entre les gouvernants, la classe politique et la société civile afin d’aboutir à un compromis sur le déroulement de la présidentielle de 2021 ;
  2. Le gel momentané pour ladite présidentielle des dispositions et pratiques querellées ou d’exclusion en vue d’une élection ouverte et compétitive ;
  3. Le recours exceptionnel éventuel à certaines anciennes dispositions constitutionnelles pour l’organisation de l’élection présidentielle de 2021.
    Pour aider à la mise en œuvre de ces recommandations, les Organisations de la société civile béninoise s’engagent à mettre en place un Comité de coordination et de suivi de l’application desdites recommandations.

Fait à Cotonou, le 04 septembre 2020

Par les Organisations participantes :
RIFONGA BENIN, SOCIAL WATCH BENIN, ASSOCIATION DES BLOGGEURS DU BENIN, COALITION NATIONALE POUR LA PAIX, NOUVELLE ETHIQUE, FONAC, CHANGEMENT SOCIAL, ALCREER ONG, WANEP BENIN, REPSFECO BENIN, SOS CIVISME, GLOBETHIQUE, GERDDES-BENIN, WILDAF, AFRICA ELECTION, RODD

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page