.
.

Le triomphe de la vérité

.

JOI 2020 à l’Institut Universitaire MathFinEco: L’IUM réédite la tradition qui ouvre l’esprit du choix de formation aux nouveaux bacheliers


Le professeur Etiene Yehoué, PDG de l’Institut MathFinEco

En mission hors du territoire national, le président Directeur Général de l’institut universitaire MathFinEco (IUM), le professeur Etienne Yèhoué n’a pas oublié les bonnes pratiques instaurées dans son centre de formation depuis plusieurs années et dont la plus appréciée consiste à orienter les nouveaux bacheliers pour le choix de leur formation universitaire. C’est donc pour perpétuer cette pratique que s’est tenue le lundi 24 août dernier dans les locaux de l’IUM, la journée d’orientation édition 2020 à l’endroit des nouveaux bacheliers et étudiants dans la commune d’Abomey Calavi.

Créé en 2016 par le professeur Etienne Yèhoué, l’institut universitaire MathFinEco (IUM) offre plusieurs types de formation dont la quasi-totalité débouche sur l’emploi. C’est alors dans cette perspective que Roger Sidokpohou ancien directeur des ressources humaines d’une multinationale en France comme au Brésil et membre de l’équipe de formation à l’IUM trouve qu’il est « important d’être utilement orienté ». Ainsi, en dehors de Roger Sidokpohou qui apporte sa contribution à MathFinEco notamment dans le domaine des ressources humaines et de la communication, l’institut a fait appel à Dr Capo ChiChi Hyppolite, coach formateur en développement personnel pour éclairer les esprits des nouveaux bacheliers. Le coach, dans sa communication a expliqué à l’assistance comment choisir son métier et comment réussir sa vie professionnelle. Selon ses propos, cela dépend des potentialités de chacun, des habitudes, du comportement et de quel type d’homme veut être la personne. « Il est important également de tenir compte du centre d’intérêt de l’individu. Des valeurs et des croyances propres aux gens. Tout ceci mis ensemble, il est facile de déterminer quel type de métier peut faire une personne », a-t-il martelé. Quant au second communicateur Roger Sidokpohou c’est que « Rien de bon ou de durable ne se fait sans amour.
Cela veut dire que la personne qui choisit un métier doit aimer le métier si non, elle n’aura aucun plaisir à le faire. Mais si elle a la grâce d’avoir bien choisi son métier, elle le fera, pas comme un métier mais comme un plaisir », a-t-il argué face aux jeunes bacheliers. Abordant la question des talents dont est dotée une personne, il a estimé que la mission de l’IUM est d’aider les jeunes à développer ce talent. Il a pour finir invité les jeunes à réfléchir à ce qui leur plait dans la vie, à ce qu’ils font facilement, et à ce qui les attire quel que soit le salaire qu’il y a derrière. Ce qui doit sans doute les amener à faire de bons choix qui leur permettra d’être des hommes et des femmes heureux et épanouis parce qu’ils seront dans un métier qu’ils aiment.

Des filières et formations qu’offre MathFinEco

MathFinEco est axée sur les formations actuarielles, financières et de management. Le premier bras armé est destiné à former des ingénieurs et l’IUM offre la possibilité à des bacheliers qui ont été sélectionné d’avoir un cycle de cinq ans au total pour devenir ingénieur soit deux ans au Bénin et trois ans avec des écoles avec lesquelles l’IUM est en partenariat. L’école polytechnique, l’école centrale, EIFRE EECAM, des écoles spécialisées d’ingénieurs. A la fin de ce cycle les étudiants ont la chance d’avoir un diplôme binational. C’est un institut qui offre trois gros chapitres avec un tronc commun qu’est le numérique. Donc, l’IUM forme pour tous les métiers qui ont trait ou qui tournent autour du numérique. L’IUM, c’est aussi les énergies renouvelables et l’électronique, des filières à travers lesquelles l’institut MathFinEco offre des cycles d’ingénieurs qui commencent au Bénin et qui se terminent en France.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *