.
.

Le triomphe de la vérité

.

Suite à sa désignation à la tête de la municipalité: L’appel du nouveau maire Chabi Zimè à tous les citoyens de Parakou


Vues : 0

Inoussa Chabi Zimè, le nouveau maire de Parakou

Le nouveau maire de la ville de Parakou a désormais pour nom, Inoussa Chabi Zimé. Ex-premier adjoint aux maires sous la mandature précédente, il a été désigné jeudi dernier lors de la session extraordinaire spéciale convoquée par le désormais ancien maire, Aboubacar Yaya, suite à l’invalidation de deux sièges du parti FCBE par la Cour suprême ; ce qui a dû remettre en cause les postes des occupants du fauteuil municipal et d’adjoints au maire connus à la suite des dernières élections communales et municipales. Le nouveau patron de la cité des «Koubourou» entend accomplir sa mission avec le soutien des populations locales qu’il invite au calme. Inoussa Chabi Zimé demande aux « Parakois » d’être calmes et de l’aider à réussir sa mission pour apporter sa pierre à l’édifice qu’est la commune de Parakou. « Je mets mon mandat sous le signe de la paix et de la cohésion sociale » a-t-il aussi laissé entendre, non sans remercier avant tout, « l’Éternel tout puissant qui est capable de tout ». Pour le nouveau maire, « Cela a été une surprise, parce que personne ne s’y attendait. Nous-mêmes, nous n’avons pas la certitude que le choix allait être porté sur nous. Mais Dieu aidant, le choix a été porté sur nous ». Loin d’être un sacre, il prend sa nouvelle mission comme une charge, mais se dit convaincu, « qu’avec la participation de la population elle-même et de son soutien, ils aboutiront au bon port »n on va aboutir au bon port”, car, « ce qui compte, c’est le développement de la ville de Parakou. ».
Le nouveau premier adjoint au maire de Parakou n’est rien d’autre que l’ancien maire Charles Toko, journaliste de formation. Le deuxième adjoint au maire a pour nom, Moustapha Orou. Comme le maire, ces deux derniers sont membres du parti Bloc Républicain. Le poste du 3ème adjoint au maire est revenu à une femme, Alimatou Abdoulaye, membre de Force Cauris pour un Bénin Emergent ( FCBE), un parti qui a perdu sa majorité qualifiante, descendant de 17 conseillers à 15, avec comme conséquence, la perte du fauteuil municipal et de plusieurs autres postes de responsabilités à la municipalité de Parakou, qu’il venait fraichement d’emporter.

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page