.
.

Le triomphe de la vérité

.

«Grand nuit de l’Indépendance», édition 2020: Gilbert Akpado distingué par l’Institut Manus-Fran.C.E.


Gilbert Akpado reçoit son trophée des mains du parrain de l’événement, le Ministre de la Communication et de la Poste, Me Alain Orounla

Après les illustres personnalités du Bénin et de l’Afrique dont : Rosine Vieyra Soglo, Cheik Modibo Diara, et bien d’autres, c’est Gilbert Akpado qui a fait son entrée dans la grande famille des détenteurs du précieux trophée « Cauri National » d’honneur, de l’excellence et du mérite, décerné par l’Institut Manus-Fran.C.E. C’était à l’hôtel Azalai le vendredi 31 juillet 2020, à l’occasion d’un diner de gala dénommé « Grande nuit de l’Indépendance », placé sous le parrainage du Ministre de la Communication et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement, Me Alain Orounla.

Né en 1965, Gilbert Akpado a acquis plus d’une trentaine d’années d’expériences dans les domaines de la mécanique, la climatisation, l’électricité automobile, la soudure et bien d’autres. Il détient à son actif le plus moderne garage du Bénin et de la sous-région, « Stem », entièrement équipé, qui offre une formation de qualité aux apprenants venus des écoles techniques, des universités, et une meilleure prestation à ses clients. C’est fort de ces potentialités et services rendus tant à la jeunesse, aux personnalités politico-administratives et aux populations, que le leader a été détecté parmi tant d’autres pour mériter le trophée « Cauri National » dans la catégorie du meilleur leadership dans le secteur de l’artisanat et meilleure initiative entrepreneuriale dans le domaine des moyennes entreprises. « C’est un parcours excellent qui se révèle sous la gouvernance de la rupture qui connait l’excellence, qui le promeut, et qui appuiera l’Institut Manus-Fran.C.E, pour la détection de l’excellence. Je vous félicite. Félicitations à vous et à votre famille », a avancé le parrain de l’événement, Me Alain Orounla, pour reconnaitre et saluer les mérites du récipiendaire dont la qualité des services a marqué plus d’un. Très ému par cette distinction qui vient le propulser au rang des leaders de sa catégorie, Gilbert Akpado, n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à l’Institut Manus-Franc.C.E et au Chef de l’Etat, Patrice Talon, qui a fait de l’artisanat, l’un des leviers de développement du Bénin. « Je remercie toutes les hautes personnalités. Je dédie ce trophée au PR qui a opté pour la pratique, ce qui a fait que les étudiants et stagiaires viennent se former chez nous. Il a compris que c’est par l’artisan que nous allons décoller et je l’en remercie », a souligné Gilbert Akpado, devant les représentants des ambassadeurs accrédités au Bénin, des députés, membres de la société civile et bien d’autres acteurs présentes à la cérémonie. Au nom du président d’honneur de l’Institut Manus-Fran.C.E Prof. René Derlin Zinsou, le Président du Conseil d’Administration de l’Institut, Yannick Emmanuel Dossou, a également salué le leadership du récipiendaire avant de parcourir les grands objectifs fixés par l’Institut qui vise, entre autres, à promouvoir la recherche en matière du développement socio-culturel, économique, scientifique, technique et technologique des pays africains, cultiver l’excellence, l’entrepreneuriat chez les jeunes à travers la formation en leadership, au civisme et à la citoyenneté, développer la coopération sud-sud et nord-sud. Rappelons que l’édition 2020 de la « Grande nuit de l’Indépendance » a été meublée de deux panels. Le premier relatif à l’histoire politique du Bénin a été animé par le Professeur Léon Bio Bigou avec les députés Affo Djobo et Médégan Sedami Fagla.
Le second panel a été animé par le Professeur Albert Honlonkou, assisté de Albin Feliho. Créé en 1988, l’Institut Manus-Fran.C.E a pour président d’honneur l’ancien Chef de l’Etat béninois, Dr. Emile Derlin Zinsou. Dans le but de donner un contenu à ses objectifs, Manus-Fran.C.E a institué en 2000 les Trophées « Cauri international » de l’Excellence et du Mérite à travers lesquels l’Institut se force de promouvoir la culture de l’excellence, du mérite et de l’éthique sociale et lutter contre la corruption et la male gouvernance. Ainsi, les trophées « Cauri international » distinguent et récompensent des hommes et des femmes de grandes valeurs et de qualité éprouvées, des chefs et dirigeants d’entreprises ou d’institutions nationales ou internationales dont la bonne gestion et la performance dans le travail sont établies.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *