.
.

Le triomphe de la vérité

.

Explications du ministre d’État Bio Tchané sur le plan de riposte aux effets de la crise du Covid-19: Le gouvernement a mis en place un plan de soutien et de riposte au secteur productif


Vues : 0

A l’occasion de la conférence de presse qu’il a animée en compagnie de son collègue de l’Economie et des Finances, et celle des Affaires Sociales et de la Microfinance, au sujet du Plan du Gouvernement pour atténuer les effets socioéconomiques de la pandémie de la Covid-19, le.ministre d’État Abdoulaye BIO TCHANE a fait une déclaration dont voici l’intégralité

Déclaration introductive du ministre d’État Abdoulaye BIO TCHANE à la conférence de presse

Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances,
Madame la Ministre des affaires sociales et de la Microfinance,
Chers amis de la Presse,

Je vous remercie pour votre présence massive à l’invitation du Gouvernement de ce matin.
Cette conférence de presse fait suite aux décisions prises par le Gouvernement du Président Patrice TALON hier en conseil des ministres pour atténuer les effets socioéconomiques de la crise liée à la Covid- 19 et relancer l’économie de notre pays.
Je dois préciser d’entrée que sur le volet sanitaire de la crise, le Bénin s’est distingué par des mesures réalistes adaptées à notre contexte socioéconomique et à notre environnement social. Nous avons d’ailleurs reçu dans ce sens de nombreuses félicitations venant d’autres pays, qui n’ont pas hésité à s’inspirer du modèle béninois de riposte.
Une fois encore, le génie béninois a parlé. C’est dans cet esprit de clairvoyance, d’efficacité et de réalisme que les mesures sociales annoncées en conseil des ministres ont été prises.

Mesdames et Messieurs,
Chers amis de la Presse,

Notre plan de riposte est la réponse aux effets néfastes de la crise à la Covid-19 sur l’économie du Bénin, à l’instar de celles des autres pays de la planète. A cet effet, nous avons revu à la baisse nos prévisions de la croissance économique en la ramenant à 3,5%, contre 7,6% initialement retenu pour l’année 2020. Dans le but d’apporter une réponse à cette situation, le Gouvernement du Bénin a mis en place un plan de soutien et de riposte au secteur productif. Ce plan qui a une portée fortement sociale comporte des mesures en faveur des entreprises formelles, des artisans et petits métiers de services de l’informel. Ces mesures sont évaluées à environ 74,12 milliards FCFA. On peut les récapituler en trois points essentiels :

1- Un soutien d’un montant de 63,38 milliards de FCFA au profit des entreprises surtout les PME. Cette dotation est destinée à la prise en charge des salaires des employés déclarés, au remboursement des crédits de TVA, à l’exonération du paiement de la taxe sur véhicule à moteur, TVM. Elle prend aussi en compte les loyers commerciaux sur trois mois au profit des agences de voyage déclarées. Elle est également destinée à la prise en charge intégrale des factures d’électricité et d’eau pendant 3 mois pour les hôtels et les agences de voyage à hauteur de 4,1 milliards de FCFA. Le Gouvernement a également créé un fonds de bonification de 30 milliards de FCFA pour permettre aux acteurs économiques et aux entreprises d’avoir accès à des crédits à taux zéro dans les banques et les systèmes financiers décentralisés (SFD).

2- La deuxième batterie de mesures est purement sociale et consiste à un appui de 4,98 milliards de FCFA destinés aux artisans et ceux exerçant de petits métiers. Il prend en compte 55.000 personnes exerçant dans les branches suivantes : soins corporels, coiffure, couture, bars restaurants, maquis et discothèques. Il s’agit de ceux d’entre eux qui se sont inscrits sur la plateforme digitale ouverte à cet effet, ainsi que dans les mairies et centres de promotion sociale.

3- Enfin la troisième catégorie des mesures sociales du Gouvernement est une subvention de portée générale, qui s’applique à tous les citoyens, sur les tarifs de l’électricité et d’eau pour un montant de 5,76 milliards de FCFA.
Je tiens à préciser que le Gouvernement du Président Patrice TALON envisage également une subvention particulière au profit des pauvres et extrêmes pauvres dès la fin de l’opération de leur identification qui est en cours. Le montant de cette subvention n’est pas pour le moment évalué. De même, un mécanisme de soutien au secteur agricole sera défini et mis en œuvre selon l’ampleur de l’impact dans chaque filière concernée.

Mesdames et Messieurs,
Chers amis de la Presse,

Ce sont là les grandes lignes du Plan du Gouvernement pour atténuer les effets socioéconomiques de la crise liée à la Covid-19. Notre souci est d’alléger le plus possible les peines de nos concitoyens et des entreprises les plus frappées par cette crise.

Le Ministre de l’Economie et des Finances prendra la parole pour expliquer les mesures sur le plan économique. A sa suite, Madame le Ministre des Affaires Sociales va détailler le volet social de ce Plan.

Je vous remercie.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page