.
.

Le triomphe de la vérité

.

Le DG Jean-Francis TCHEKPO sur les performances de L’ABERME: «Nous avons fait des prouesses inédites en moins de quatre ans»


Jean-Francis TCHEKPO, Directeur Général L’Agence Béninoise de l’Electrification Rurale et de Maîtrise d’Energie (ABERME)

L’Agence Béninoise d’Electrification Rurale et de Maîtrise d’Energie (ABERME) créée en 2004 végétait dans une léthargie jusqu’en 2016 où elle a connu un nouveau Directeur Général en la personne de Jean-Francis TCHEKPO. En effet, à sa prise de fonction, la structure avait une dette de 3,8 milliards, une créance auprès de la SBEE qui s’élevait à 502 millions, une trésorerie de 9 millions, et devait 08 mois d’arriérés de primes à son personnel. Résolument engagé à remonter la pente, le Directeur Général Jean-Francis TCHEKPO a initié un certain nombre de réformes qui lui ont permis d’obtenir des résultats concrets à la satisfaction des populations. Il les a exposés ce jeudi 4 juin 2020 lors de son passage dans la rubrique « Sous l’arbre à palabre » du quotidien L’Evénement Précis.

Au nombre desdites réformes fortement appuyées par le Gouvernement figurent l’assainissement de la gestion financière de l’Agence, la réduction des coûts de réalisation des ouvrages, la fermeture des réseaux frauduleux de fuite des ressources, la gestion axée sur les résultats, l’accroissement des ressources etc. Ce qui a permis à la structure qui était dans un état agonisant en 2016 de retrouver ses lettres de noblesse. « L’Aberme se porte très bien aujourd’hui, car de 9 millions de trésorerie en 2016, nous sommes au-delà de 500 millions aujourd’hui », s’est-il réjoui, ajoutant que la structure qu’il dirige a désormais une créance de 2,7 milliards auprès de la SBEE. Aussi, a-t-il réussi à éponger toutes les dettes de l’Agence vis-à-vis des prestataires. Du point de vue de l’amélioration des conditions de travail du personnel, sa gestion a permis la construction du siège de l’Agence, l’acquisition de 6 véhicules neufs au lieu de 1 en 2016, et le recrutement du personnel compétent pour concrétiser les ambitions du Chef de l’Etat.

Attirés par ces résultats, certains bailleurs de fonds dont la Banque mondiale, la BAD et la BIDC ont renoué leur partenariat avec l’ABERME. Ainsi, de 2016 à 2019, l’Agence a électrifié 163 localités, construit 737 Km de ligne haute tension, 85 Km de ligne mixte, et 336 Km de ligne BT, ayant impacté 209 000 habitants. De plus, elle a renforcé le système énergétique d’une dizaine de systèmes de pompage d’eau et au niveau de plusieurs infrastructures sociocommunautaires.

En termes de perspectives, Jean-Francis TCHEKPO et son équipe entendent électrifier dans un avenir très proche, des centaines de localités rurales et infrastructures sociocommunautaires telles que les centres de santé, les orphelinats, les écoles, les commissariats, les unités de surveillance des frontières et bien d’autres.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *