.
.

Le triomphe de la vérité

.

Reprise des cours dans les universités nationales du Bénin: Maxime da-Cruz et les Chefs d’Etablissements engagés à sauver l’année académique


Vues : 0

Le recteur de l’UAC, Maxime da Cruz

Le Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, Professeur Maxime da-Cruz, a tenu une séance de travail, le jeudi 7 mai 2020 dans l’amphithéâtre Etisalat de l’UAC, avec les Chefs d’établissement et Directeurs des écoles doctorales, sur les mesures à prendre en vue d’une reprise effective des activités académiques, ce lundi 11 mai 2020. Au terme de nombreux échanges, plusieurs recommandations ont été formulées afin de sauver l’année académique et surtout, poursuivre la lutte contre le covid-19. Dans le cadre de l’exécution des cours, il a été retenu, entre autres, la mise à disposition des supports de cours, en ligne, sur une plateforme gérée par le ministère en collaboration avec l’Uac, avec la disponibilité de l’enseignant pour interagir et apporter des éclaircissements complémentaires. Toujours dans ce cadre, la tenue des Travaux dirigés et travaux pratiques peuvent être déroulés en cours présentiel de façon normale mais en respectant les exigences. Pour ce qui concerne les évaluations, il a été retenu, entre autres, la tenue des deux dernières évaluations avant le 31 juillet 2020, le respect des normes de distanciation lors desdites évaluations. Toutefois, des dispositions seront prises pour garantir la sécurité des petits groupes qui seront en échange présentiels avec leurs enseignants sur les campus. A cet effet, des réunions seront faites avec les associations faîtières et autres pour les informer de la situation et des mesures prises.

COMPTE RENDU DE LA REUNION AVEC L’EQUIPE RECTORALE

Ce jeudi 07 mai 2020 s’est tenue dans l’amphithéâtre Etisalat de l’UAC, une réunion des Chefs d’établissement et Directeurs des écoles doctorales, convoquée par le Recteur.
A l’issue de ladite réunion, plusieurs recommandations ont été formulées, qu’il importe de porter à votre connaissance dans l’immédiat, au regard des dispositions à prendre.

I. EXECUTION DES COURS
1.1. Les activités pédagogiques, académiques et scientifiques reprendront le lundi 11 mai 2020 dans toutes les universités nationales du Bénin, dont l’UAC, pour prendre fin le 31 juillet 2020. Cette disposition concerne tous les établissements, sans aucune exception.
1.2. Il existe une plateforme pour les cours en ligne qui sera gérée depuis le ministère, en collaboration avec l’UAC.
1.3. L’enseignant dont le cours passe doit être informé pour interagir lors du passage de son cours et apporter des éclaircissements complémentaires, non pas sous forme de cours magistral, mais plutôt pour aider l’apprenant à mieux comprendre son cours. C’est pour cela que les emplois du temps doivent porter le (s) nom (s) des enseignants et leurs contacts.
1.4. Chaque enseignant doit se rendre obligatoirement disponible lors du passage de son/ses cours pour interagir, soit au bureau, soit chez lui. Il dispose d’une plage d’interaction (de durée qui nous sera communiquée au moment opportun) pour interagir avec les apprenants.
1.5. Il doit avoir son code d’accès à la plateforme car l’accès à la plateforme est sécurisé.
1.6. Les notes de cours doivent être envoyées pour tous les grades, grands groupes comme petits.
1.7. Pour les petits groupes, bien que les notes de cours soient sur la plateforme, l’enseignant peut faire des cours présentiels, non pas pour faire un cours magistral, mais pour discuter et échanger avec les apprenants pour une meilleure compréhension de son cours, car lesdits apprenants auraient déjà téléchargé les cours en ligne. Pour ce faire, les mesures de protection doivent être garanties : i) port de cache-nez, ii) lavage de mains, iii) distance de sécurité, iv) etc. Les agents gestionnaires de salles pourront nous aider pour l’obtention de salles de cours. Aucun groupe ne doit dépasser 50 personnes.
1.8. Les TD et TP peuvent être déroulés en cours présentiel de façon normale mais en respectant les exigences.
1.9. Les stages peuvent être faits après réflexion au sein de l’entité/département pour rester dans le délai prescrit (31 juillet 2020).
1.10. Tous les enseignants, les conseils pédagogiques, les décanats, le rectorat, le personnel administratif et de service doivent être mobilisés à partir de ce soir jusqu’à la fin du week end pour suivre une formation qui nous permettra d’accéder à la plateforme et d’interagir. Ceci nous permettra de commencer effectivement les cours le lundi 11 mai.
1.11. Les responsables d’amphithéâtre tiendront un cahier de texte qu’ils pourront signer voire faire signer à l’enseignant, preuve de son interaction avec la plateforme, lors du passage de son ou ses cours.
1.12. Les vacataires (collaborateurs extérieurs) aussi doivent élaborer leurs notes de cours et suivre les mêmes consignes que les enseignants. Ils se plient aux exigences et les chefs de département doivent y veiller.
1.13. Etc.
Tous les enseignants sont donc réquisitionnés à partir de demain et pour tout le week end.

II. EVALUATION
2.1. Nous avons une année académique spéciale, mais toujours avec les 3 évaluations. L’évaluation des semestres impairs est déjà passée. Il nous reste 2 évaluations : celles des semestres pairs et rattrapage. Ces deux évaluations sont obligatoires, présentielles et avant le 31 juillet 2020.
2.2. Pour respecter les normes de distanciation, les doyens et Vice-doyens des établissements à gros effectifs doivent faire le point des salles dont ils auront besoin pour les évaluations. Ils doivent prospecter les centres de loisirs, maisons du peuple ou tous lieux qui pourraient nous aider à faire composer les apprenants. Ils en aviseront l’équipe rectorale qui prendra les dispositions qui s’imposent. En tout état de cause, les conditions de sécurité sanitaire doivent être respectées.
2.3. Il faut exiger des enseignants de revoir la formulation des épreuves pour être accessibles aux apprenants, pour une durée de deux heures au plus.

III. CORRECTION
3.1. La correction sera faite obligatoirement en pool sans exception et pour rester dans le temps.
3.2. Les décanats, scolarités doivent accompagner les équipes pour une gestion rationnelle du travail.
3.3. etc.

IV. SOUTENANCE
4.1. Les soutenances de thèse, mémoires de master et licences doivent démarrer tout en respectant les conditions prescrites.
Monsieur le Recteur conseille une soutenance sans public pour réduire les risques de contagion, car selon lui, c’est le jury qui évalue le mémoire et non le public.
4.2. En ce qui concerne les cours programmés pour les étrangers, il est demandé que la note de cours soit administrée par un enseignant sur place, qui dispose des aptitudes en la matière. C’est une situation étant transitoire.
Pour les thèses, si les évaluateurs externes ne peuvent pas faire le déplacement, il faut évaluer les candidats par ceux présents car selon l’équipe rectorale, on ne peut pas pénaliser les candidats à cause de cette situation sanitaire.
4.3. etc.

IV. SECURITE ET SANTE
4.1. Pour garantir la sécurité sur les campus, surtout pour les petits groupes qui seront en échanges présentiels avec leurs enseignants contrairement aux gros effectifs, des dispositions seront prises pour la quiétude sur les lieux.
4.2. Des réunions seront faites avec les associations faîtières et autres pour les informer de la situation et des mesures prises. Une sensibilisation est recommandée.
4.3. Il est demandé aux décanats de renforcer les dispositifs de lavage mains pour les usagers de leurs structures respectives. Pour les cours présentiels, aucun apprenant ne doit être admis en salle sans son cache-nez. Des équipes passeront pour contrôler la mise en application des mesures.
4.4. Le Ministère en charge de la santé envisage faire le dépistage des enseignants et élèves au cours secondaire et primaire. Le tour des universités viendra certainement.
Etc.
Fait à Abomey-Calavi, le jeudi 07 mai 2020
Le Doyen FASHS
Professeure Odile DOSSOU GUEDEGBE

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page