.
.

Le triomphe de la vérité

.

An 4 de la Gouvernance: Les avancées de Salimane Karimou pour une meilleure qualité de l’enseignement


Vues : 0

Salimane Karimou, Ministre des Enseignements maternel et primaire

Le Gouvernement de la rupture vient de boucler 4 années de mise en œuvre de réformes sur tous les plans pour révéler le Bénin. Dans le domaine de l’éducation de base, le Ministre Salimane Karimou des Enseignements maternel et primaire est revenu sur les grandes actions menées dans le sous-secteur au cours de ces 4 dernières années. C’était dans l’émission « Le Temps Des Moissons ».

« Ce qui est promis au peuple béninois par le Président Patrice Talon pour le sous-secteur des enseignements maternel et primaire est en train d’être réalisé ». C’est l’assurance apportée par la première autorité des enseignements maternel et primaire qui se satisfait des actions menées pour relancer le secteur. Des efforts consentis tant dans la construction des infrastructures scolaires, la formation du personnel enseignant, le programme de cantine scolaire qui a dépassé le taux de 51% prévu pour 2021, et autres. Pour le Ministre, le déficit d’enseignants enregistré au cours des années antécédentes est conjugué au passé. « Aujourd’hui, c’est abordé d’un trait et c‘est résolu. Donc, on n’a plus de classe sans enseignant. Personne ne peut se plaindre aujourd’hui du fait que nous avons des classes sans enseignants », a-t-il renseigné tout en rassurant du bon traitement de ces agents par le gouvernement. « Le gouvernement continue d’assurer le minimum nécessaire pour l’agent envoyé en mission. Ce qui fait que tous les enseignants, Agents Contractuels de l’Etat, Fonctionnaires de l’Etat, en activité aujourd’hui perçoivent régulièrement leur salaire, et le gouvernement a même fait l’effort d’améliorer leurs conditions de travail. Toutes les primes que les enseignants percevaient sont toujours maintenues et mieux, l’année dernière, pour le compte du budget 2019, le gouvernement a encore mis en place un certain nombre de primes pour les enseignants suite aux négociations que nous avons eues avec les partenaires sociaux. Désormais, ils perçoivent les primes d’habillement, les primes d’installation ainsi de suite. Cela veut dire qu’il y a eu une amélioration », a-t-il poursuivi. Une prise en charge remarquée aussi au niveau des aspirants qui perçoivent leurs émoluments.

« L’évaluation des enseignants reversée ACE en 2008 n’est pas politique »
L’épineuse question de l’évaluation diagnostique des enseignants reversés ACE en 2008 a également fait objet d’échanges au cours de cette émission. Selon les explications du Ministre, cette évaluation est loin d’être politique, au regard des performances remarquées sur le terrain. Les résultats de cette évaluation, continue-t-il, ont révélé un taux de réussite de 28% pratiquement, c’est-à-dire que sur 100, il n’y avait que 28 qui ont pu atteindre le seuil de réussite donc, une note supérieure ou égale à 10/20. Si le mode d’évaluation a été critiqué dans le temps et préféré à une évaluation en situation de classe, le Ministre Salimane Karimou a justifié que c’était la meilleure manière d’évaluer les enseignants. « Une évaluation en situation de classe ne permet que de voir l’enseignant travailler. Et ça, ça se fait au quotidien pratiquement par les Conseillers Pédagogiques et par les Inspecteurs. C’est pour nous assurer de ce que les vrais résultats vont être donnés que le gouvernement a fait cette option d’épreuves écrites et en salle de classe. Ce qui n’est interdit par aucune loi, ce qui n’est interdit par aucun texte parce qu’il est prévu dans les textes, que ces enseignants puissent être évalués », a-t-il précisé. Une méthode qui, selon le Ministre, devrait pouvoir aider les plus expérimentés en la matière au regard des épreuves proposées pour faire valoir leurs compétences.
Innovations pour une meilleure qualité de l’enseignement

Dans sa vision d’améliorer le sous-secteur des enseignements maternel et primaire, le gouvernement s’est lancé dans une série d’actions innovantes. Il s’agit de l’initiation des apprenants aux outils informatiques à travers l’installation des classes multimédia dans les chefs-lieux de départements, le retour de la dictée dans l’enseignement primaire, redocumenté avec toutes ses formes, pour évaluer les connaissances linguistiques des apprenants et leur faire acquérir la maitrise de la langue de travail qu’est le français, l’introduction de la langue anglaise dans le système éducatif à partir du primaire, la formation et le recrutement d’enseignants dans l’apprentissage de la langue anglaise au primaire dans 5 écoles de chaque commune. Le Ministre a également évoqué la mise en place de la nouvelle institution qu’est le Conseil national de l’Education qui va contribuer au fonctionnement correct de tous les sous-secteurs qui animent l’éducation nationale. « On ne veut plus avoir plusieurs interlocuteurs, il faut un seul. Alors que les problèmes ne sont pas les mêmes. Les problèmes divergent d’un sous-secteur à un autre. Et chaque sous-secteur a ses spécificités. C’est pour ça que le président Patrice Talon a fait l’option de garder les sous-secteurs de l’éducation tels qu’ils sont. Par contre, il a décidé de mettre en place ce Conseil National de l’Education « Nouvelle Formule » qui aura tous les pouvoirs de coordonner pour que, ce que les gens craignent n’ait pas de raison d’être c’est-à-dire, des contradictions, des conflits d’attribution », a-t-il expliqué, très soulagé. Une mission que pourront assumer avec aisance les membres de la Cne. Si plusieurs actions sont menées au cours de ces 4 dernières années dans le but de réformer les enseignements maternel et primaire, le Ministre Salimane Karimou estime qu’il faudra aller encore plus loin pour relever les nombreux défis qui s’imposent au sous-secteur. Il s’agit de l’amélioration de la qualité de l’enseignement, de bannir l’exclusion dans les écoles, favoriser l’accès à l’école et procéder à la construction des infrastructures scolaires.

Edwige Totin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page