.
.

Le triomphe de la vérité

.

Construction d’un échangeur à Vèdoko: Le Japon et le Bénin concrétisent un grand rêve


Vues : 0

L’acte fort marquant le lancement du projet de construction de l’échangeur de Vèdoko

Annoncé depuis plusieurs mois à la suite des échanges entre le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, et les investisseurs japonais, le projet de construction d’un échangeur au carrefour Vèdoko sera bel et bien une réalité. Aurélien Agbénonci et le premier citoyen japonais au Bénin, Kiyofumi Konishi, ont marqué le lancement de ce projet d’envergure, le vendredi 13 mars 2020, par la signature et l’échange de notes consacrées à sa réalisation. Entièrement financé par la partie japonaise à un coût de 123 millions de Yen japonais soit 615 millions de Fcfa, cette infrastructure routière dont les travaux sont prévus pour durer trois ans, sera composée d’un passage supérieur à deux voies qui rendra fluide la circulation au carrefour Vèdoko, véritable goulot d’étranglement pour la dynamique et l’efficacité économique de la ville de Cotonou. Même si le dessin détaillé dudit projet ne sera connu qu’à la fin des études relatives au concept détaillé, il faut souligner qu’il s’agit là d’une véritable action phare qui vient marquer les liens d’amitié et de coopération entre le Bénin et le Japon. « A travers ce projet, le Gouvernement du Japon, très soucieux de l’amélioration des performances économiques du Bénin, témoigne une fois encore, son amitié et sa solidarité au peuple béninois », a martelé l’Ambassadeur Kiyofumi Konishi qui compte sur le Gouvernement du Bénin dans le respect de son engagement pour l’exécution des travaux préparatifs, afin que la réalisation du projet ne souffre d’aucun problème. « Notre gouvernement respecte ses engagements vis-à-vis de ses partenaires, vis-à-vis de toute entité envers laquelle il fait commerce. Les engagements pris par le Bénin seront respectés. Aucune démarche administrative ne viendra mettre à mal ses engagements afin qu’en 2023 les populations puissent jouir de ce joyau », a promis le chantre de la diplomatie béninoise. Le Ministre Aurélien Agbénonci s’est également ravi de l’amitié et la solidarité qui existent entre les deux peuples puis du nouvel envol que vient prendre la coopération bénino-nipponne à travers la construction des infrastructures routières et de l’impact de cet échangeur sur le trafic Cotonou-Calavi. « Les populations qui font le trafic Cotonou-Calavi, Calavi-Cotonou souffrent d’un véritable calvaire. L’absence de planification et d’organisation de nos espaces de vie ont conduit à la création des cités dortoirs sans prévoir les conditions qui peuvent rendre agréable la vie des populations. Le Gouvernement du chef de l’Etat Patrice Talon a ainsi décidé que des conditions soient trouvées pour améliorer le trafic entre Cotonou et Calavi. C’est ce qui justifie l’entente avec les partenaires japonais pour la construction de cet échangeur qui va fluidifier le trafic Cotonou-Calavi et Calavi-Cotonou », a-t-il poursuivi tout en exprimant la satisfaction de tout le gouvernement pour la concrétisation de ce projet et la grandeur de l’amitié entre le Bénin et le Japon.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page