.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vague de limogeages pour mauvaise gouvernance: La DG/CNCB suspendue, voici les raisons qui ont fait perdre à Alimatou Badarou son fauteuil


Vues : 0

La désormais ex-Dg Cncb, Alimatou Badarou

Alimatou Badarou n’est plus depuis hier, Directrice générale du Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb). Ainsi en a décidé le ministre des infrastructures et des transports, Hervé Hêhomey, à travers un arrêté ministériel, qu’il a pris dans la même journée de ce mardi 10 mars. Il est reproché à Alimatou Badarou « mauvaise gouvernance et refus d’obéissance hiérarchique ». Le motif de sa suspension évoqué dans ledit arrêté n’est pas allé plus loin dans les détails. Selon le même arrêté, Codjo Gauthier Ablet, ingénieur statisticien, économiste et Directeur de la prospective, de la promotion des transports et de l’assistance aux chargeurs est le nouveau cadre de l’Etat désigné pour assumer l’intérim de la désormais ex-Dg Cncb et aura pour charge de liquider les affaires courantes.
Alimatou Badarou a été nommée à ce poste, il y a à peine 5 mois, à la suite du dernier remaniement ministériel effectué par le Chef de l’Etat, Patrice Talon le 05 septembre 2019. Sa suspension reste une mauvaise nouvelle pour la gent féminine béninoise au profit de laquelle des vœux de promotion à des postes de responsabilité et dans des instances de prise de décision sont davantage formulés et soutenus par plusieurs acteurs de la société civile.

LIMOGEAGE DE LA DG CNCB ALimatou BADAROU

Les faits à elle reprochés :

  • Nomination et Recrutement de six (6) cadres avec rang Directeurs au Profit du CNCB et recrutement de 24 stagiaires sans approbation de la hiérarchie. Ce qui fait grimper la masse salariale de la société alors que le CNCB est dans une phase de restructuration
  • Mise en œuvre de projets contraires à la vision du Gouvernement pour le développement du CNCB
    Refus de faire le point des recrutements à l’autorité malgré plusieurs correspondances pour la relancer
  • Manquements aux instructions de l’autorité dans la gestion de l’Office d’Etat
  • Affectations et redéploiement fantaisistes du personnel contrairement à l’organigramme de l’office et en violation des profils.

Il faut noter qu’avant sa prise de fonction, la Directrice Générale Alimatou BADAROU a été informée des faits reprochés à son prédécesseur. Pourtant, elle s’est entêtée à répéter avec persistance les mêmes erreurs de mal gouvernance malgré les multiples relances de la tutelle pour la ramener à l’ordre.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page