.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite du MCAT au Parc Pendjari: Abimbola rassure les touristes des mesures sécuritaires prises


Vues : 0

Séance d’échanges entre la délégation ministérielle et quelques gestionnaires du Parc

En tournée d’évaluation sur la gestion du Parc national de la Pendjari confiée à African Parks Network (Apn) il y a un peu plus de deux ans, le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean Michel Abimbola a tenu une séance de travail avec les responsables de la structure le week-end dernier. Il était question pour Jean Michel Abimbola et sa délégation composée entre autres du Directeur général de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt), José Pliya et du Directeur du développement du tourisme, Bertrand Adjovi d’apprécier les travaux qui se font dans cette réserve animalière au Nord-Ouest. Durant son séjour, la délégation a effectué une visite à la base opérationnelle et à la base sécuritaire suivie d’échanges avec les responsables administratifs et ceux en charge de la sécurité, et une autre visite au camp de formation des rangers, ainsi qu’un survol du parc pour mieux apprécier les infrastructures et le dispositif de la lutte anti braconnage et bien d’autres activités qui ont meublé cette tournée qui s’est déroulée du vendredi 28 au samedi 29 février 2020. Appréciant la gestion dudit Parc, l’autorité ministérielle s’est dite satisfaite de la preuve de l’expertise de African Parks Network et a salué la décision du Gouvernement de confier la gestion de cette grande réserve faunistique et floristique de l’Afrique de l’Ouest à cette structure internationale. Convaincu des mesures sécuritaires prises aussi bien pour la préservation et la conservation de cette richesse naturelle que pour l’amélioration de son attrait touristique, le Ministre Abimbola a rassuré la communauté touristique nationale et internationale.

Laurent D. Kossouho

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page