.
.

Le triomphe de la vérité

.

Aménagement de la berge lagunaire de Dantokpa: Un paysage en pleine renaissance se profile à l’horizon


Vues : 3

Un paysage agréable se dessine à la grande satisfaction des riverains et usagers du marché

L’ambition du gouvernement du Chef de l’Etat, Patrice Talon de redonner goût à la berge lagunaire du marché Dantokpa, se concrétise à petit feu. Les travaux d’aménagement de la berge démarrés depuis plusieurs semaines offrent déjà une belle vue au site, autrefois voué aux actes d’incivisme et de salubrité avec pour seuls responsables, les usagers du marché ainsi que les populations environnantes. Si plus rien n’est à refaire du côté sud de la berge qui prend en compte les quartiers Gbogbanou et Missebo, c’est le côté nord qui continue de recevoir les services des engins lourds du Génie militaire. De Tokpa à Hindé en passant par Jéricho, l’air est beaucoup plus agréable pour les riverains. Les travaux exécutés à cet endroit, n’ont pas changé : collecte des déchets plastiques, nettoyage et enfin le remblai pour plus de fluidité. L’espace entièrement libéré et désormais remblayé avec de la terre jaune. Il offre une facilité d’accès au marché et un joli décor à ce paysage autrefois insalubre. Les canaux d’évacuation d’eau autrefois bouchés par les ordures et déchets de diverses natures sont aujourd’hui entièrement mis à nue, offrant une nette circulation des eaux usées du marché. A quelques mètres du quartier Hindé II, les travaux d’aménagement se poursuivent à grands pas. Après la phase de libération de l’espace, ce sont les engins roulants de la société de gestion des déchets qui s’occupent du chargement et de l’évacuation des ordures collectées dans des barques. En file indienne, des camions déversent de la terre jaune sur le site en attendant les engins lourds du Génie militaire pour le remblaie. Une opération très appréciée des usagers du marché Dantokpa et des populations des quartiers touchés par ce projet d’assainissement. « Nous étions livrés à des cas d’insécurité et de pollution sonore mais l’avènement de ce projet a fait reculer ces fléaux », a clarifié Jean-Yves Béhanzin, enseignant à l’Ecole primaire publique Hindé II, située à quelques mètres de la berge. Le même cri de cœur est venu des commerçantes de crustacées, très habituées de la berge lagunaire de Dantokpa. « Auparavant, nous avions beaucoup de difficultés à avoir accès au marché, une fois que les barques aient accosté. Aujourd’hui, c’est plus facile pour nous. L’air est agréable, l’espace a été nettoyé, aménagé, et nous remercions le Chef de l’Etat pour ce projet », a raconté Madeleine Gandjènou, venue de Hèvié pour son commerce.

Des solutions aux inquiétudes des riverains…

Si aucun projet ne s’exécute sans grandes difficultés, l’assainissement de la berge lagunaire de Dantokpa loué par les populations et riverains du marché, ne cesse d’enregistrer des plaintes dans le rang de ces dernières. Les premières sont liées au relogement des occupants afin qu’ils puissent reprendre leurs activités commerciales et retrouver le flux quotidien qui leur garantissait un bon rendement. Les commerçantes de crustacés renchérissent et plaident, elles, pour la construction d’un embarcadère. « Nous enregistrons souvent des cas de noyade. Il y a quelques jours, nous avions sauvé un enfant au lieu d’accostage parce qu’il était tombé dans la lagune. Nous prions le Chef de l’Etat de penser à nous construire un embarcadère pour une bonne gestion de l’embarquement ou du débarquement des voyageurs comme des marchandises », a souhaité Madeleine Gandjènou. Un plaidoyer que le gouvernement pense bien prendre en compte au regard de la poursuite des travaux d’aménagement de la berge lagunaire de Dantokpa.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page