.
.

Le triomphe de la vérité

.

Musique: L’artiste Dègnon Agahoundé se révèle à travers son 3è album


Vues : 6

L’artiste Dègnon Agahoundé

De son vrai nom Raphaël Déguénon, le jeune artiste Dègnon Agahoundé fait désormais partie des étoiles des Collines qui valorisent le rythme Tchinkounmè. Après la sortie de ses deux albums à succès, celui-ci revient sur la scène avec un 3è opus intitulé ‘’Sènigla’’ qui ne fait que confirmer ses talents intrinsèques. Dans cet entretien qu’il a accordé à notre rédaction, il nous dévoile tout sur sa nouvelle sortie.

L’Evénement Précis : Bonjour ! Merci de vous présenter à nos lecteurs.

Dègnon Agahoundé : On m’appelle Raphaël Déguénon. Je suis né à Oké Owo dans la commune de Savé, mais je suis originaire de Kpassagon. C’est ma maman qui est de Oké-owo et moi je suis de Kpassagon. Mon nom d’artiste, c’est Dègnon Agahoundé.

Quel rythme faites-vous ?
Je joue le rythme Tchinkounmin qui est d’Aklaounkpa de savalou. Je suis dedans maintenant il y a longtemps. J’ai commencé par jouer et en ce moment j’entendais la voix du Roi Allokpon et celle de Gansou Nestor. Ce sont ces doyens que j’ai vus et puis après, j’ai commencé par entendre les autres doyens qui étaient venus. Je ne vais pas appeler leurs noms ici mais j’ai commencé il y a longtemps. J’ai commencé par chanter à partir de la classe de CE1 à Oké-Owo. C’est là que j’ai commencé par faire tout. C’est ce village maternel-là qui est ma source.

Que peut-on comprendre de votre 3è album qui vient de sortir ?
Mon 3è album est intitulé Sènigla. Sènigla veut dire que je suis en train de prier Dieu de bien vouloir m’élever plus que ça pour que mon nom aussi dépasse les portes. Dans cet album, j’ai développé beaucoup d’idées. J’ai parlé un peu de l’homme, c’est-à-dire ce que nous allons faire dans la vie pour avoir d’évolution. Je me suis inspiré de la vie de ceux-là qui sont riches, qui sont à l’aise maintenant. Je prie pour ceux-là pour qu’un jour le malheur n’arrive plus dans leur vie. Que ceux-là qui sont à l’aise continuent de l’être qu’ils ne se retrouvent pas dans la galère. Je prie pour moi aussi pour que le nom Dègnon ne soit pas enterré, parce que les gens pensent que ce nom n’ira pas loin.

L’album comporte combien de titres ?
Mon 3è album comporte sept titres.

Parlez-nous de vos sources d’inspiration ?
Ma source d’inspiration, je vais dire que c’est spirituel. Je compose mes chansons partout où je suis. Je n’ai pas un endroit précis où je vais dire que c’est à cet endroit-là que l’inspiration vient. L’inspiration me vient à tout moment. Même si je suis en train de faire l’amour avec une femme, cela ne me dit rien.

Est-ce que vous ne vous inspirez pas du quotidien des hommes par moments ?
Oui bien sûr, parce que moi aussi ma vie, c’est toute une vie. C’est à cause de ma vie que les chansons que moi-même je compose, si quelqu’un les joue, il se voit dedans. Mais tout ce que je dis dans mes chansons, je parle de moi-même, sur ma vie parce que la vie est un peu dure, mais par la grâce de Dieu, tout ira bien.

Quels appels avez-vous à lancer à ceux qui vous connaissent déjà et ceux qui ne vous connaissent pas encore ?
J’aimerais bien que ceux qui entendent le nom Dègnon Agahoundé achètent mon album pour pouvoir me propulser, parce que celui qui achète l’album de l’artiste l’aide. Je lance un appel fort aux Béninois de bien vouloir m’aider, parce qu’il y a encore un autre projet en cours et qui est plus grand que ce que je suis en train de vous dire.

Propos recueillis par Laurent D. Kossouho

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page