.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dr Alexis Célestin Agbessi, médecin des hôpitaux de Paris, invité de « Sous l’arbre à palabre»: «Tous les Béninois ne sont pas au pays, mais ce qui s’y passe leur tient à cœur »


Vues : 3

Dr Alexis Célestin Agbessi

La rubrique « Sous l’arbre à palabre » de L’Evénement Précis a reçu le mardi 3 décembre 2019, Dr Alexis Célestin Agbessi, médecin des hôpitaux de Paris, spécialiste de médecine d’urgence et acteur dedéveloppement. Revenu au bercail, depuis quelques semaines, il se dit désormais engagé à contribuer de près au développement de son pays, après plus de 20 ans d’activité professionnelle en France.«Tous les béninois ne sont pas au pays, mais ce qui s’y passe leur tient à cœur » a affirmé Dr Agbéssi, membre du comité d’organisation des récentes assises de Paris, au cours desquelles, la gestion du président Patrice Talon a été ouvertement critiquée. Pour lui, les béninois résidant dans d’autres pays, ont le droit de savoir ce qui se passe chez eux et d’apporter leur contribution. Il a rapporté d’ailleurs qu’ils en font déjà assez au plan financier, en investissant chaque année, des milliards dans leur pays, à travers des assistances directes à des concitoyens.« On ne peut plus rester les bras croisés pour n’espérer que de l’aide de l’étranger parce qu’il y en aura de moins en moins » fait savoir aussi l’invité de l’Evènement Précis.
Le Dr Agbéssi porte par ailleurs des regards critiques sur la gestion du pouvoir Talon, estimant que « L’Etat ne doit pas faire une politique de 150 personnes à privilégier parmi les 11 millions d’âmes que nous constituants ». Il a surtout dénoncé une certaine politique « d’ultralibéralisme d’extrême droite » visant, à le croire, à ne protéger que des intérêts de quelques-uns au détriment de la grande masse. Il prendra surtout l’exemple des infrastructures routières en construction où l’on ne pense qu’à de grandes voies pour la circulation des véhicules, sans y intégrer aussi des pistes pour les piétons, afin que toutes les couches sociales y trouvent leur compte. Dr Agbéssi a aussi dénoncé les nombreuses lois électorales adoptées sous Talon, qui, selon lui, excluent une bonne partie des béninois qui ont des idéaux contraires, à prétendre conquérir et gérer le pouvoir.
« Les dirigeants ont le droit de faire le compte rendu au peuple, parce que c’est par le biais du peuple qu’ils sont là. » a-t-il aussi laissé entendre par ailleurs, ajoutant que « si vous empêchez le peuple de reconquérir ce qui lui appartient, vous allez échouer dans votre gouvernance. L’Etat doit proposer à tout le monde de participer à la gestion du pays ». L’invité de l’Evènement Précis persiste et signe : « J’ai le droit constitutionnel de participer dans les prises de décision de mon pays ».
Au plan sanitaire, le Dr Agbéssi fait remarquer que la pyramide sanitaire du Bénin est bien construite. Selon lui,le Bénin est doté de médecins dynamiques répartis dans plusieurs pays. S’inspirant de son parcours dans certains hôpitaux privés du Bénin, il a fait savoir que ces structures sanitaires assurent les soins médicaux destinés aux hôpitaux départementaux, mais l’insuffisance se trouve au niveau de l’environnement et il faudra que le gouvernement mette à la disposition de ces hôpitaux des matériaux adéquats.

Edwige TOTIN (Stag.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page