.
.

Le triomphe de la vérité

.

Stage de formation en boxe: Des coachs et juges arbitres actualisent leur connaissance


Visits: 3

La photo de famille après l’ouverture officielle du stage de formation

Actualiser les connaissances des entraineurs, juges et arbitres du noble art béninois. C’est ce qu’a décidé de faire le comité exécutif de la fédération béninoise de boxe en organisant au profit de 47 coachs et 26 juges/arbitres un stage de formation. Démarré le mercredi 27 novembre 2019, ledit stage qui va durer 9 jours sera l’occasion pour ces acteurs importants de la boxe béninoise de prendre connaissance des nouvelles règles. Et c’est Pascal Kuenzi, instructeur à la Fédération française de Boxe, qui conduit cette formation, fruit d’un partenariat entre l’instance béninoise et celle française dont la liaison a été effectuée par un béninois vivant à Paris. Selon le programme, les récipiendaires auront à étudier le code sportif, la documentation, l’évolution sur le ring, mise en situation- pratique juge et arbitre. Pour ce qui est du déroulement dudit stage, il y aura une phase théorique et une phase pratique notamment sur les formes d’entraînement, les ensembles techniques, les intentions tactiques, les formules d’entraînement, travail sur vidéo, développement des qualités physiques, mise en place de séance, et les critères de réussite du haut niveau. “Nos arbitres et nos coachs ont besoin de formation. C’est ce qui nous manquait depuis. Et on a une occasion grâce à un frère béninois résident à Paris qui nous a aidé par l’intermédiaire de notre vice- président qu’on remercie au passage”, a déclaré le président de la fédération, Germain Mehinto qui a demandé aux participants de tout mettre en œuvre pour le maximum du formateur. Il a ensuite précisé que la présente formation est la première d’une série que son comité initie. Présent, Sébastien Allossè, facilitateur de la signature du partenariat, a laissé entendre que “cette formation va permettre d’améliorer le niveau des coachs, et par conséquent celui de athlètes qu’ils entrainent”. “Moi, j’aime travailler sur le long terme.”, a-t-il lancé à l’assistance lors de la cérémonie d’ouverture tenue en présence du président du Comité national Olympique béninois, Julien Minavoa. A souligner que les cours théoriques se tiennent le matin et ceux pratiques ont lieu dans l’après-midi.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page