.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère édition de la Foire de l’Agriculture et de la Foi: Les forains acclament Mgr Houngbédji et l’Eglise Catholique


Vues : 0

Quelques produits des religieuses du centre Vidjingni de Dékanmey

Le rideau est tombé le mercredi 27 novembre dernier sur la première édition de la Foire de l’Agriculture et de la Foi. Une innovation de l’église catholique qui pendant une semaine, a fait de Toffo, le carrefour de la découverte des fruits des labeurs de plusieurs braves personnes représentées par des instituts universitaires, de recherches, des centres et entreprises de production.

« La foire s’est très bien passée. C’était un peu timide au début mais avec l’animation qui a suivi, nous avons écoulé beaucoup de produits ». C’est là, le grand motif de satisfaction de dame Francisca Yèhouessi, représentante du groupe Pépite d’Or, qui n’affiche aucun regret de sa participation à cette foire agricole. Les produits agroalimentaires dont elle avait la charge sont rentrés comme de petits pains dans le panier des nombreux visiteurs à cette foire. Si Jean Tchédé de l’Ong Lams (Les ateliers Monseigneur Steinmetz de Ouidah) a su faire découvrir ses machines agricoles locales telles que des rappeuses et des défibreuses, le directeur d’une ferme agropastorale, Euloge Amoussou a exprimé sa gratitude aux organisateurs de la foire. « Je dis merci aux organisateurs et à l’église. C’est la première fois que ma ferme participe à une foire du genre et, tout s’est bien passé. C’est une grande joie », a-t-il exprimé. Comme eux, ils sont nombreux ces forains et autres exposants venus des centres de production de Ouidah, de Houègbo, de Cotonou, de Dékanmey, de Sakété, de Toffo et d’autres localités à boucler en beauté cette grande messe des richesses de la terre qui a tenu en haleine l’église catholique Saint Benoit de Toffo. « Nous adressons nos sincères remerciements à l’Archevêque de Cotonou, Mgr Roger Houngbédji, pour la confiance placée en nous dans l’organisation de cette foire dont les préparatifs ont démarré depuis 2017 », a également martelé le président du comité d’organisation de la foire, Léon Okioh, visiblement satisfait des nombreuses retombées de cette foire qui était un cadre adéquat pour renforcer ses liens et nouer d’autres partenariats. « C’est une bonne chose de participer à cette foire. Se mettre ensemble pour travailler à l’organisation d’une foire, c’est vouloir rendre visible l’église et les chrétiens. Aujourd’hui, nous avons atteint l’objectif qui nous a été assigné », a-t-il poursuivi. Le représentant de l’Archevêque de Cotonou, le père Yacinthe Zannou, s’est réjoui de cette première innovation de l’église dans le domaine de la foire agricole. « Cette première édition de la foire de l’Agriculture et de la Foi de Toffo aura été la réponse à l’appel divin à l’homme. Cette foire aura été aussi le lieu d’expression de notre foi commune en Dieu, créateur et maitre de la vie, premier producteur et transformateur de la terre à travers les célébrations quotidiennes, les prières du rosaire et du chapelet », a ajouté le père Yacinthe Zannou, tout en rendant grâce au Seigneur pour le pari tenu et le projet de cette foire. Il a ensuite réitéré les félicitations de l’Archevêque aux forains qui ont fait de cette foire, une réussite. Les autorités locales présentes à cette cérémonie de clôture de la foire n’ont pas manqué de remercier l’Archevêque de Cotonou ainsi que tous les acteurs impliqués dans l’organisation de cette foire qui a mis la commune de Toffo au cœur du développement agricole. Ils ont également souhaité une synergie d’actions entre les organisateurs et les autorités locales pour une meilleure planification, une meilleure implication des agriculteurs locaux, et pour plus d’affluence dans les stands afin de tenir, les fois à venir, le pari d’une bonne foire.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page