.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réunion de municipalité à l’arrondissement de Kpanroun: Les populations saluent les réalisations de l’équipe Bada


Visits: 7

Le CA Etienne Kpossou et le Maire

L’arrondissement de Kpanroun dirigé par le CA Etienne Kpossou, a accueilli le mercredi 20 novembre 2019, la séance itinérante de municipalité initiée par la mandature du Maire Georges Adédjoyé Bada. Une occasion pour le CA Etienne Kpossou de lever un coin de voile sur les réalisations à l’actif du Conseil communal dans son arrondissement.

A l’ouverture de cette réunion de municipalité, le CA de Kpanroun, Etienne Kpossou a félicité le Maire Georges Bada et tout son Conseil pour les efforts consentis, afin de sortir les localités de Kpanroun des sentiers battus. Il s’est particulièrement réjoui du traitement équitable que le Maire réserve aux 9 arrondissements sans tenir compte de leur poids démographique, encore moins de leurs capacités à mobiliser les ressources locales. De Kpanroun-Centre à Anagbo en passant par Hadjanaho, Avagbé, Djigbo, Kpé, Kpaviedja, Bozoun et Kpanroun-Dodomey, plusieurs réalisations sont à l’actif du Conseil communal, selon les dires du CA. Il s’agit entre autres à Kpanroun-Centre, de la réfection du bureau de l’arrondissement à l’image d’un service public, la construction de la devanture de la clôture de l’arrondissement, la construction de la clôture du centre de santé de Kpanroun, la construction de la maison du peuple de Kpanroun, la dotation du centre de santé de Kpanroun d’un compteur électrique de 15 ampères, la mise à disposition des jeunes d’un domaine de 5000 m2 pour abriter le terrain de football de l’arrondissement de Kpanroun, la construction sur financement du Fnuad d’un centre convivial pour les jeunes au centre de santé de l’arrondissement. A Hadjanaho, on peut citer la construction de trois forages d’eau dont un à Yoho, un à Ahito, et un à Dékansa à côté de l’Epp, la construction d’un module de deux salles de classes avec direction, magasin plus équipement en mobiliers à l’Epp Hadjanaho. Il y a en perspective, un projet de construction d’un grand château d’eau à Hadjanaho Yoho. En ce qui concerne le village Avagbé, il y a la construction d’un grand château d’eau, la construction de deux cabines de WC public. Il est également envisagé par le Conseil communal, un projet d’ouverture de la voie Fandji-Takli. A Djigbo, la construction d’un module de deux salles de classes avec direction et magasin plus équipements en mobiliers à l’Epp Djigbo, la construction de trois forages d’eau dont un à Djigbo, un à Bolito et un à Kinkindji, sont les réalisations à l’actif de l’équipe du Maire Georges Bada. Les populations de Kpé sont également fières du Conseil communal d’Abomey-Calavi qui a construit pour leurs besoins, la clôture du Complexe scolaire de Kpé. Il envisage également pour ce village, la construction dans un meilleur délai du siège du Conseil de ce village. Aussi note-t-on dans ce registre, la construction à Azonsounontomè dans le village Kpaviédja, d’un forage d’eau. A Bozoun, le Conseil communal a œuvré pour la construction d’un forage d’eau à Zoungoudo et l’équipement en mobiliers de l’Epp Bozoun. Dans le village Kpanroun-Dodomey, il a été construit un forage d’eau. Enfin dans le village de Anagbo, les populations peuvent espérer dans un bref délai, la construction d’un module de trois salles de classes avec direction et magasin à l’Epp Anagbo.

Les populations satisfaites du bilan du Conseil communal

Très satisfaites de ce bilan de réalisations, les populations de Kpanroun ont témoigné leur reconnaissance au Maire Georges Bada et au Conseil communal qu’il préside. Par la voix de leurs porte-paroles, Omer Houédanou, Bernard Kèmagnon et Pierrette Aglin, elles ont décerné un satisfécit à cette équipe à la tête de la commune d’Abomey-Calavi depuis quelques années. Pour elles, il n’y a pas meilleure manière d’amener quelqu’un à mieux faire que de l’encourager en reconnaissant ce qu’il fait. Les Chefs d’arrondissement ne pensent pas le contraire. Par la voix de leur parole, ils ont à l’unanimité décerné une mention très bien au Conseil communal à la tête duquel se trouve le Maire Georges Bada. En effet, à en croire le CA Christophe Ayissi, « le Maire Georges Adédjoyé Bada est une chance pour la commune d’Abomey-Calavi », puisque, dira son collègue de Golo-Djigbé, Thomas Ouinsou, son plan de redressement et de développement de la commune a d’impacts positifs sur les populations. Ouinsou Thomas a rappelé qu’il a été CA de 2003 à 2008, mais jamais il n’a observé un si grand engagement à changer les choses pour le bonheur des populations. Bernard Hounsou, qui a fait aussi l’expérience de ce poste et continue de le faire à la tête de l’arrondissement central a lui aussi fait savoir que par le passé, les arrondissements qui n’apportent pas grand-chose au budget communal à l’instar de Kpanroun, sont laissés pour compte. Mais fort heureusement avec le Maire Bada, il n’y a pas de distinguo à faire. A leur tour, Les CA Pierre Gbégnon de Togba, Patrice Hounyéva de Hêvié, Gilbert Agon Gilbert de Ouèdo, Apollinaire Hounguè d’Akassato, Léon Kpobli de Godomey, ont exhorté les populations de Kpanroun à soutenir le Maire Georges Bada et tout le Conseil communal, afin de bénéficier davantage des belles opportunités concourant à leur développement.

Les populations sensibilisées sur les maladies liées à l’insalubrité et aux inondations

A l’entame de cette séance de municipalité, les populations ont eu droit à une communication présentée par le Coordonnateur de l’hôpital de zone Abomey-Calavi-Sô-ava, sur les maladies causées par les inondations et l’insalubrité du cadre de vie. Il ressort de l’exposé du Docteur Rodrigue Kohoun que le paludisme, le choléra et la dingue, sont les trois maladies qui déciment actuellement les populations. Il a surtout insisté sur la dingue qui est, selon ses explications, une maladie grave, dangereuse voire mortelle causée par une piqûre diurne de moustique. Il a par ailleurs indiqué que pour prévenir cette maladie, il faut assainir son cadre de vie et détruire les nids de moustiques comme les pneus, les boîtes de conserve contenant de l’eau et abandonné dans les maisons. Le plaidoyer du Coordonnateur est la reprise des campagnes périodiques de salubrité pour mettre un frein à la prolifération de ce virus de la dingue qui serait déjà présent dans la commune d’Abomey-Calavi.

Laurent D. Kossouho

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page