.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mesures contre les inondations à Abomey-Calavi: Le Préfet Codjia lance la libération des emprises autour des ponts de Womey et Djonou


Vues : 0

Les occupants du couloir de circulation de l’eau au niveau du pont de Djonou dans l’arrondissement de Godomey ont reçu leur dernière sommation, ce mardi 29 octobre 2019 à l’occasion de la descente des autorités à divers niveaux. En effet, le débordement de l’eau de son lit vers la route inter-Etats, observé suite aux dernières pluies, est le fait du blocage du couloir de circulation de l’eau par des constructions, diverses installations de fortunes et étales de tas de gravier. Ne pouvant donc plus retrouver son chemin habituel, l’eau a pris d’assaut la route inter-Etats, créant ainsi des désagréments aux usagers, affectant considérablement la libre circulation des biens et des personnes sur cet axe. Le diagnostic ainsi fait, il faut une solution efficace et durable pour régler ce problème. Pour le Préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia, il s’agit d’un message fort que Dieu a envoyé afin que des dispositions idoines soient prises une fois pour toutes, pour que le pire n’arrive. C’est pourquoi, les autorités gouvernementales, préfectorales et communales se sont donné la main pour travailler dans une synergie d’actions pour le bonheur des populations. En effet, pour la troisième fois en l’espace de neuf jours, le Préfet Jean-Claude Codjia, à la tête d’une délégation composée entre autres des deux Adjoints au Maire de la commune d’Abomey-Calavi, du Directeur Départemental des Infrastructures et du Transport de l’Atlantique, du Directeur des services techniques de la mairie et de son homologue de la Direction de l’aménagement et de l’urbanisme, est allé encore au contact des réalités aux alentours du pont de Djonou. Il est question cette fois-ci pour l’Autorité préfectorale de passer à la vitesse supérieure après les sensibilisations des personnes concernées et après 9 jours d’attente en vue d’un dégagement volontaire et pacifique des chenaux de l’eau. « Nous allons restituer à l’eau son espace. Nous allons permettre à l’eau d’aller tranquillement dans son lit. Nous vous avons laissé suffisamment le temps de vous exécuter. Dès demain, nous allons passer à l’acte », a lancé le Préfet avant d’ajouter : « Il nous est revenu que sur le terrain, il y a trois situations qui peuvent être résumées en deux. Il y a d’un côté, ceux qui sont des occupants illégaux et des vendeurs de graviers qui seront systématiquement dégagés. De l’autre côté, il y a ceux qui ont été maladroitement recasés dans les marécages. Ces derniers seront identifiés, recensés et on verra dans quelle mesure leur trouver d’autres endroits pour les dédommager », a-t-il clarifié. Par ailleurs, il a rassuré que des mesures sont prises pour parer ce problème en libérant les couloirs de circulation de l’eau au niveau de ce pont. A cet effet, Jean-Claude Codjia a instruit à la fois le Directeur départemental des infrastructures et du transport de l’Atlantique, le Maire représenté par le 1er Adjoint, le Directeur des services techniques et le Directeur de l’aménagement et de l’urbanisme, afin qu’ils prennent les dispositions nécessaires pour la mise en œuvre de ces décisions.

Le Préfet Jean-Claude Codjia lance l’opération de libération du couloir de l’eau au niveau de deux ponts

Hier mercredi 30 octobre 2019 dans la commune d’Abomey-Calavi, le Préfet de l’Atlantique et du Littoral, Jean-Claude Codjia, assisté du 2è Adjoint au Maire Julien Honfo, du Chef d’arrondissement de Godomey, Léon Kpobli, des Présidents de Commissions au sein du Conseil communal, Léopold Zinsou et Chantal Houenha puis du Directeur des services techniques, Dieu-Donné Megninou, a procédé à la libération de l’emprise de la voie pavée quittant Gbègnigan pour le pont de womey. En effet ce projet dénommé voie projet d’aménagement et d’assainissement de voie d’accès au pont de Womey a été lancé depuis le 21 mars 2018 pour un délai contractuel de 8 mois. Tous les lots ont été livrés sauf un resté en souffrance du fait de l’occupation de l’emprise par un citoyen qui prétexte d’un titre foncier bâti à sa disposition. Ceci en dépit de son dédommagement par la mairie. Il estime qu’en dehors de la parcelle recasée qui lui a été concédée en contrepartie de son Titre foncier 7014, il doit lui être remboursé l’investissement qu’il a consenti sur le domaine avec de quitter les lieux. Malgré les négociations engagées par la mairie, et l’implication du Préfet, le concerné n’a pas daigné s’exécuter. Le chantier est alors bloqué depuis lors avec un lot de désagréments que cette situation engendre aux populations. Mais les grosses machines ont démoli le bâtiment de blocage à la grande satisfaction des riverains et des usagers de cette voie en construction. Après l’étape de Womey, la délégation conduite par le Préfet s’est rendue sur le pont de Djonou à Houédonou, toujours dans l’arrondissement de Godomey. Elle a été accueillie par le Directeur Départemental du ministère des infrastructures et du transport, Armand Datondji. Comme annoncé, les baraquements, les constructions et infrastructures qui empêchaient l’eau d’aller dans son lit naturel, ont été systématiquement rasés. L’opération se poursuit ce jour pour permettre, selon le Préfet, de « voir clair au niveau du pont et d’envisager des solutions durables qui satisfassent tout le monde ».

Laurent D. KOSSOUHO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page