.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déficit à la maternelle et au primaire: Environ 11000 enseignants bientôt recrutés


Vues : 0

Le président de la République Patrice Talon

Depuis le Conseil des ministres du 11 septembre 2019, le gouvernement se penchant sur la situation dans le secondaire, avait donné des instructions pour qu’une solution pertinente soit également proposée au primaire et à la maternelle. Cette solution est désormais connue et consiste à recruter en urgence, 10.686 enseignants suppléants au profit du ministère des Enseignements maternel et primaire. C’est l’une des décisions prises lors de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres de ce mercredi 30 octobre 2019. En effet, le rapport du comité mis en place à cet effet, établit un déficit de 9095 enseignants au primaire et de 1068 animateurs à la maternelle. Quand on y ajoute le nombre de ceux qui, d’ici 2022, seront appelés à faire valoir leurs droits à une pension de retraite, et les besoins nés de l’augmentation du nombre d’apprenants, le déficit en enseignants s’établira à 18140.Les besoins spécifiques à la résorption intégrale du déficit pour le compte de l’année scolaire 2019-2020 se chiffrent à 10.686 enseignants. C’est dans cette perspective que les 10.686 enseignants recrutés pour le compte du primaire et de la maternelle bénéficieront pour le compte de l’année scolaire en cours et en attendant le mécanisme définitif à intervenir, d’un contrat de 8 mois que l’Agence nationale pour l’Emploi mettra en place.
Pour rappel, l’école béninoise est, depuis des décennies, confrontée à un déficit récurrent du personnel enseignant. Pour remédier à cette situation et donner un vrai sens au droit à l’éducation des enfants, le Gouvernement a procédé à la constitution d’une base de données des aspirants au métier d’enseignants. Une mesure qui participe au respect et au renforcement du droit à l’éducation des enfants, car, elle vise également à améliorer la qualité de l’enseignement dispensé dans ce sous-secteur. Toutefois, cela revêt d’un impact social à double volet, puisqu’elle permet de désengorger les classes et soutenir les classes en maîtres mais aussi de sortir du chômage et de la précarité des milliers de Béninois qui ont choisi d’aller à la craie.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page