.
.

Le triomphe de la vérité

.

Missions diplomatiques et consulaires : Agbénonci met les chefs de chancellerie face à leur responsabilité


Vues : 0

Vue partielle de la séance de travail entre le Ministre Agbénonci et les chefs de chancellerie des missions diplomatiques et consulaires

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci a tenu lundi 14 octobre, une séance de travail avec la première vague des chefs de chancellerie des missions diplomatiques et consulaires en fin de formation sur la gestion des finances publiques. A l’entame de la séance, le chantre de la diplomatie béninoise a indiqué qu’il s’agit pour lui dans un premier temps de leur renouveler sa confiance. Puis, dans un second temps, les mettre face à leurs responsabilités en raison de la délicatesse des nouvelles attributions qui sont les leurs dans les missions diplomatiques et consulaires. En exécution des décisions du Conseil des ministres du 05 juin 2019, sur proposition conjointe du ministre de l’Economie et des Finances et du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, les fonctions initialement assumées par les attachés financiers ont été confiées aux chefs de chancellerie dans le cadre de la rationalisation des effectifs des postes diplomatiques et consulaires du Bénin. Ceci vient à la suite de tous les acquis du processus de modernisation et de digitalisation de l’administration publique entrepris par le gouvernement du président Patrice Talon. « Le challenge, c’est de responsabiliser les chefs de chancellerie en les outillant. Le pari est peut-être un peu risqué mais la tâche n’est pas impossible. Vous avez une lourde responsabilité », a précisé le ministre Agbénonci. Il a, par ailleurs, rappelé que la formation à laquelle ils ont pris part à Cotonou est destinée à circonscrire le risque lié à leurs nouvelles fonctions, le minimiser et l’éliminer. « Votre rôle est de faire en sorte que les chefs de mission s’acquittent de leur tâche dans le strict respect des lois de la République. La règlementation doit être respectée tant au plan administratif que financier. Vous devez faire de sorte que la mission ne soit pas compromise », a-t-il exhorté. Cette séance avec les chefs de chancellerie s’est tenue quelques heures après leur prestation de serment au Tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération n’a pas manqué de les inviter à respecter leur serment. La première phase du séminaire de renforcement de capacités des chefs de chancellerie des missions diplomatiques et consulaires du Bénin sur la gestion des finances publiques s’est déroulée du 30 septembre au 11 octobre 2019. Elle a connu la participation de 19 chefs de chancellerie. La deuxième phase en cours en ce moment (du 14 octobre au 24 octobre 2019) regroupe 11 participants. Les cours sont assurés par des enseignants pétris d’expérience identifiés par le Centre de formation professionnelle du ministère de l’Economie et des Finances.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page