.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en service de la centrale électrique de 127 MWT: Maria Gléta 2 inauguré, le Bénin sort de la dépendance énergétique


Vues : 1

Le ministre de l’énergie Jean Claude Houssou recevant la clé de la centrale des mains du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané

C’est désormais une réalité au Bénin. Le pays sous le leadership et la volonté politique du gouvernement de la Rupture que préside le Président Patrice Talon s’est doté en moins de deux ans, d’une centrale électrique de 129,08 MW. La cérémonie d’inauguration de ladite centrale a eu lieu ce jeudi 29 août 2019 sur le site de la centrale à Maria Gléta, en présence du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané représentant le président Patrice Talon, du ministre de l’énergie Dona Jean Claude Houssou, des partenaires techniques et financier, des autorités à divers niveaux et des populations riveraines de Maria Gléta fortement mobilisées.

« Cette centrale est une merveille réelle qui, pendant longtemps, a manqué au peuple béninois. C’est la preuve de la réputation d’homme des grands défis, qu’est le président Patrice Talon. ». C’est à travers ces mots que le préfet de l’atlantique, intérimaire du littoral, Jean Claude Codjia a exprimé sa joie et sa satisfaction à l’endroit du chef de l’Etat qui a permis la réalisation de ce projet. Souhaitant la bienvenue à l’assistance au début de la cérémonie d’inauguration de la centrale électrique de Maria-Gléta, il a magnifié le joyau qui « engage le Bénin sur le chemin de l’autonomie énergétique et qui fait passer le Bénin du statut de clients à celui de fournisseurs ».En lui succédant au pupitre, les représentants du consortium BWSCMAN Diesel, constructeur de la centrale, ont salué l’engagement du gouvernement dans la mise en œuvre de ce projet. Ils ont apporté plus de précision sur les caractéristiques de la centrale et exprimé leur disponibilité à la mise en œuvre de la seconde phase du projet. La Banque Africaine du Développement, la Banque Ouest Africaine du Développement, la Banque Islamique du développement et autres partenaires techniques du projet se sont également prononcés sur l’importance du projet et la partition jouée par chacun d’eux au côté du gouvernement béninois.

Facilité la disponibilité, le transport et la distribution de l’énergie électrique

Directeur Général de la Société béninoise d’énergie électrique, Laurent Tossou est le mieux placé pour rassurer de l’importance de la mise en place de cette centrale. « Nous sommes à la fin de la construction de la première tranche de 127MW de centrale thermique. C’est important car cette centrale concourt à la disponibilité au transport et une bonne distribution de l’énergie à la clientèle », a expliqué le Dg Laurent Tossou, avant de préciser d’autres avantages du projet. « A ceci, il faut ajouter les ouvrages ayant un impact socio-économique pour le projet et les populations de Maria Gléta à savoir, la voie pavée carrefour Tankpê – Centrale Maria-Géta, d’une longueur de 3km, de la construction de 24 salles de classe, d’une infirmerie et de la clôture au profit du CEG de Houêto et enfin du déploiement d’un réseau électrique d’environ 25km au profit des populations riveraines ».
Pour le ministre de l’énergie Jean Claude Houssou, il a été question en premier lieu de saluer la volonté politique et l’engagement du chef de l’Etat, le président Patrice Talon qui, pour lui est au cœur de la mise en œuvre de ce projet. Il a fait l’état des lieux du secteur électrique du Bénin à sa prise de service en avril 2016, le plan de redressement mise en place et la concrétisation de la première phase de cette centrale thermique dual fuel de 127MW. « Nous nous sommes donné trois exigences au début de ce projet. Il s’agit premièrement du respect du délais, de la qualité d’exécution du projet en second lieu qui se confirme par le résultat des textes (129,08MW à l’arrivée avec le respects des normes environnementales) et la troisième exigence qu’est l’équipe d’exploitation et de maintenance de la centrale »,s’est réjoui le ministre Jean Claude Houssou.
Prononçant le discours inaugural de la centrale, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a d’abord salué les partenaires techniques et financiers grâce à qui le financement et la réalisation de cette centrale ont été possibles. Mais pour lui, le défi reste encore à être relevé : « La question de l’énergie est aujourd’hui au cœur de toutes les politiques mondiales et l’aboutissement de ce projet est pour moi une grande satisfaction. En effet, le contexte énergétique national même s’il s’est considérablement amélioré depuis 2016, n’est pas encore à un niveau reluisant… » Selon ses explications, le taux d’accès à l’énergie au Bénin est encore très faible avec de fortes disparités entre le milieu rural et urbain. « Nous avons donc l’obligation de mettre en place les infrastructures énergétiques conséquentes permettant d’améliorer les conditions de vie des populations. Ceci implique que nous soyons engagés dans l’introduction de nouvelles sources d’énergie. C’est la condition pour atteindre, à l’horizon 2021, l’objectif fixé par le Président de la République de faire de l’autonomie énergétique une réalité au Bénin », a martelé le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané. Il a avant la visite de la centrale invité les populations riveraines à prendre soin du site et à assurer sa sécurité.

Ils ont dit

Kiyofumi Konishi, Ambassadeur du Japon près le Bénin: « …c’est très important pour le développement économique du Bénin »

« Je voudrais tout d’abord adresser toutes mes félicitations au gouvernement et au peuple béninois parce que cette cérémonie est historique et très importante pour le développement économique du Bénin. La construction et la mise en service de cette centrale est l’un des grands projets du gouvernement du président Patrice Talon inscrit dans son programme d’action du gouvernement. L’énergie électrique est une serve qui coule dans le quotidien de chaque être et lorsqu’on voit la réalisation de cette œuvre qui rend le Bénin autonome sur le plan de l’énergie, je crois qu’il faut saluer le gouvernement. C’est une très bonne chose et ça va donner un coup d’accélérateur à l’économie locale et nationale ».

Hounhoui Koffi, chauffeur natif de Houèto Maria Gléta: « Nous devons apprécier à sa juste valeur »

« C’est très joli, c’est beau et mes impressions sont bonnes. J’ai suivi ce chantier du début jusqu’à la fin et je crois qu’il y a un travail de qualité qui a été fait sur ce site. Quand on parle d’énergie électrique, c’est l’un des denrées rares que nous avons au Bénin et dont nous souffrons depuis des années. Mais aujourd’hui, sous le gouvernement du président Talon, nous avons vu naître ce joyau qui, pour moi, est porteur d’espoir. Car, nous avons vu que les constructeurs ont remis la clé de la centrale aux autorités gouvernementales en signe d’autonomisation énergétique. Je crois que c’est une très bonne chose que nous devons apprécier à sa juste valeur. La construction de cette centrale rehausse l’image du pays et fait du Bénin un exemple dans la sous-région. Je salue le chef de l’Etat Patrice Talon et je lui souhaite une santé de fer et une longue vie ».

Gnanhoué Athanase, gérant de société résident à Maria Gléta: « Il y a encore de l’espoir et de l’avenir pour ce pays »

« C’est un projet qui a été réalisé avec succès et dans les délais normaux. Ce qui fait la fierté de nous tous parce que moi je suis ici à Maria Gléta depuis des années et j’avais vu d’autres projets du genre avant celui-ci. La cérémonie de ce jour doit nous donner une satisfaction totale et un espoir pour ce peuple. Espoir en ce sens que quand vous regardez de l’autre côté de la rue, un projet similaire a été pensé mais n’a pas été au bout à cause de la cupidité de certains hommes politiques de ce pays. Mais quand on voit ce qui s’est passé ici pour la construction de cette centrale il faut espérer qu’il y a encore de l’espoir et de l’avenir pour ce pays.»

Félix Comlan EBO, Président Fondateur de l’ESMERb et PDG du Groupement ASEMI SA: « C’est gigantesque et formidable »

« En ma qualité d’expert, je suis heureux de voir tout ce qui a été réalisé ici à Maria-Glétat 2 dans la commune d’Abomey-Calavi. C’est gigantesque et formidable. Le secteur énergétique s’est plus révélé aux populations et à la sous-région. C’est un grand pas que le gouvernement vient de poser avec les 127 mégawats qui fonctionnent après seulement 18 mois. Je saisis l’occasion pour donc féliciter le gouvernement pour ce travail formidable. Nous saluons également le ministre de l’énergie qui ne cesse de poser de grands actes accompagnant la croissance économique du pays. Toute à l’heure dans son discours, il a fait sortir l’aspect énergies renouvelables. Et puisque, c’est notre domaine, nous restons disponibles pour accompagner le gouvernement parce que nous formons déjà les étudiants pour la cause et même certains sont déjà sur le terrain, et opérationnels. Ça me rend heureux et je pense qu’on ira dans un partenariat avec la SBEE pour faire participer nos étudiants, puisqu’il y a de l’extension à faire…. »

Propos recueillis par Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page