.
.

Le triomphe de la vérité

.

Evaluation diagnostique des enseignants du primaire et du secondaire: Le gouvernement promet de ne licencier personne


Vues : 0

Le Ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou

L’évaluation des connaissances professionnelles des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire de l’enseignement général, sera chose effective. C’est la grande conclusion issue de la séance de travail du mardi 30 juillet 2019 qui a réuni dans la salle de conférence du Ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, les Ministres en charge des enseignements primaire et secondaire ainsi que les partenaires sociaux autour des dispositions pratiques pour la mise en œuvre de cette évaluation annoncée par le Chef de l’Etat, Patrice Talon, le 23 juillet dernier. A l’ouverture des échanges, le Ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, a rappelé l’acquisition des Secrétaires généraux des Confédérations et Centrales syndicales au principe de l’évaluation des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire général reversés en Agents contractuels de l’Etat à partir de 2008. Il a également confirmé la prise en compte de leurs doléances par le Chef de l’Etat à savoir : leur implication dans la préparation intellectuelle de l’évaluation qui consiste à déterminer le type et le contenu de l’épreuve à laquelle seront soumis les enseignants concernés, et ensuite faire en sorte que l’évaluation ne conduise pas à la perte de leur emploi. A cet effet, le Ministre a rassuré les partenaires sociaux de l’engagement du gouvernement à œuvrer pour que cette évaluation ne débouche sur un licenciement. Toutefois, la non-participation d’un enseignant à cette épreuve sera synonyme de démission sauf en cas de maladie ou d’empêchement pour cas de force majeure. En ce qui concerne l’évaluation, le Ministre a signalé que les enseignants seront évalués sur ce qu’ils enseignent. Ceux de la maternelle et du primaire seront évalués sur une épreuve d’étude de cas en pédagogie appliquée, tandis que ceux du secondaire seront évalués sur les connaissances théoriques et professionnelles en fonction des cycles où ils interviennent. A la suite de cette évaluation, il sera procédé au recrutement des enseignants ayant atteint le seuil de réussite fixé comme fonctionnaire de l’Etat, et une formation modulaire pouvant durer 9 mois sera organisée à l’intention de ceux qui ne réussiront pas à cette évaluation. Elle sera marquée par des visites et inspections de classe par le corps d’encadrement et les notes obtenues seront prises en compte dans l’évaluation finale. Le Ministre Salimane Karimou a également précisé que ces derniers vont continuer à percevoir leur salaire. « Au terme de la formation, ceux qui auront satisfait aux critères seront maintenus comme agents contractuels de l’Etat et les autres reconvertis dans les administrations publiques. En tout état de cause, il n’y aura pas de rupture de contrat à moins qu’un enseignant en prenne lui-même la décision », a précisé le Ministre. Au terme de ces explications, plusieurs autres préoccupations ont été posées par les représentants des confédérations et centrales syndicales, entre autres, la situation des éducateurs des écoles maternelles, l’évaluation des enseignants ayant un diplôme autre que celui de la matière enseignée, la possibilité de prise en compte de diplômes obtenus par certains enseignants en cours d’emplois et non reconnus par l’Etat. A ces préoccupations, les Ministres ont notifié que les éducateurs des écoles maternelles ne sont pas concernés par l’évaluation. Il en sera de même pour les détenteurs de diplômes obtenus en cours d’emploi en dehors du processus normal de mise en formation. Les Ministres du gouvernement ont rassuré les partenaires sociaux de la transparence qui caractérisera l’évaluation et promis être leurs porte-voix auprès du gouvernement. Il est à noter que la Direction de l’Office du baccalauréat est la structure chargée de l’organisation de cette évaluation diagnostique des enseignants.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page