.
.

Le triomphe de la vérité

.

CAN Egypte 2019/Ghana-Bénin: Probable onze des Ecureuils


Vues : 0

Les Écureuils du Bénin

Pour défier les Black Stars ce soir dans le cadre de son entrée en compétition, l’équipe nationale du Bénin sans Stéphane Sessegnon, pourrait évoluer en 5-4-1. Un système défensif utilisé très souvent par Michel Dussuyer. C’est d’ailleurs avec ledit système que le technicien français a terminé les éliminatoires et surtout le dernier match de préparation à l’issue duquel les Ecureuils ont dominé les Mourabitounes de la Mauritanie (3-1) grâce à un triplé de Steve Mounié. Et ce système priviligié de Dussuyer pourrait être animé par des joueurs qui ont prouvé leur capacité d’adaptation. Ainsi, pour ce jeu défensif, on pourrait avoir hormis Fabien Farnolle dans les buts, les défenseurs axiaux, Khaled Adenon, Moise Adilehou et Olivier Verdon ainsi que les latéraux, David Kiki et Seidou Barazé. En milieu, Sessi d’Almeida, Jordan Adéoti, Sebio Soukou et David Djigla aussi pourraient être alignés dès le début. Actuellement en forme, Steve Mounié animera seul la pointe de l’attaque.

Probable onze

Farnolle, Kiki- Verdon-Adenon, Adilehou-Baraze, Adeoti-Sessi d’Almeida-soukou-Djigla, Mounie

 

Faire parler la solidarité du groupe

Dans quelques heures, les Ecureuils du Bénin affrontent les Black Stars du Ghana. Ce match compte pour la première journée du groupe F de la Coupe d’Afrique des Nations, Egypte 2019. Un match qui s’annonce difficile surtout pour les Ecureuils du Bénin. Car, le Ghana est un sacré client qu’il faut jouer avec beaucoup de tact. Ainsi, les hommes de Michel Dussuyer qui ont jusque-là opposé leur solidarité dans le jeu à leurs adversaires doivent le démontrer davantage aujourd’hui. C’est dire donc que ce match est celui à l’issue duquel on doit sentir que les Ecureuils qui évolueront sans Stéphane Sessegnon, ont été tant solidaires mais aussi généreux dans l’effort. Puisqu’ils doivent éviter de laisser les espaces aux frères Ayew, Atsu et Wakaso, et surtout prendre au collet Gyan Assamoah qui malgré l’âge peut faire mal s’il se retrouvait dans de bonnes conditions. Ils doivent alors à tout prix empêcher les Ghanéens de jouer. Ce sera la clé de ce match que tout le peuple béninois veut voir solder au profit de son

équipe
Et tout cela dépendra de la fraicheur physique et mentale des joueurs mais aussi de l’anticipation sans oublier les choix de Dussuyer dans ses décisions.

 

Anselme HOUENOUKPO, depuis Ismailia

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page