.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre politique de l’Union Progressiste à Paris: Amoussou appelle la diaspora à la réflexion sur les problèmes du Bénin


Vues : 0

Invité par la section France de l’Union Progressiste, le président Bruno Amoussou a tenu ce samedi 25 mai 2019 à Paris une rencontre d’échanges avec la diaspora béninoise à Paris et environs. Durant plus de trois heures d’horloge, le patriarche, membre du bureau exécutif de l’Union Progressiste a exposé le bilan des dernières législatives, des difficultés afférentes et des perspectives de l’Union Progressiste pour la consolidation de l’Etat de droit au Bénin. En effet, Ils ont été très nombreux à répondre à l’appel de l’Union Progressiste ce samedi à Paris. Après un exposé sommaire sur l’objectif de la rencontre et de la situation actuelle au pays, le président Bruno Amoussou a eu droit à un débat très nourri par la pluralité des opinions et des sujets abordés par l’assistance. «Il était question d’échanger sur l’idée qu’il nous faut réfléchir ensemble sur les problèmes qui minent notre pays », expliquera le patriarche à la fin de la séance. Pour lui, le problème est profond et l’Union Progressiste s’emploie à être la solution. « A l’Union Progressiste, nous pensons que la cause principale des difficultés que nous avons, c’est l’absence de formation politique bien organisée bien structurée, ayant un soutien populaire assumé, capable par conséquent de définir des politiques, de les mettre en œuvre et de travailler dans la durée pour aussi faire émerger la relève politique pour qu’enfin s’instaure dans notre pays un système qui repose sur des organisations et non sur des personnalités », a-t-il déclaré. Il se dit très satisfait non seulement de la présence massive des béninois de la diaspora à cette séance mais également de l’ouverture d’esprit de chacun à s’exprimer librement. « Je n’ai pas regretté le déplacement, c’était nécessaire ». Le président Bruno Amoussou a aussi salué la forte présence des compatriotes à cette séance. « C’est la preuve que ces derniers s’intéressent à ce qui se passe au pays et je souhaite que chacun apporte sa contribution soit par des critiques ou par des propositions et des apports. Rester uniquement dans la critique n’est pas mauvais mais faire des propositions est encore mieux », a-t-il ajouté. Son vœu le plus cher est de voir s’agrandir la communauté de l’Union Progressiste à la diaspora avec de nouveaux adhérents. Il est important de rappeler que l’Union Progressiste est pour l’instant au Bénin, le plus grand regroupement de parti, porté sur les fonts baptismaux en novembre 2018 mais qui est sorti de ses élections avec plus de 45 députés lors des dernières législatives du 28 avril.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page