.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tensions post électorales: Houngbédji appelle à la paix


Vues : 0

Me Adrien Houngbédji

Ils étaient tous là. Maires, chefs d’arrondissements, chefs quartiers de Porto-Novo, Sèmè-Kpodji, Missérété et Avrankou. Tous membres du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) répondant à l’appel du Président Adrien Houngbédji, ce mardi 07 mai 2019 à sa résidence d’Adjinan à Porto-Novo. C’est la première fois en effet après les élections qu’il les rencontre, surtout après les violences électorales et postélectorales enregistrées dans le pays. Alors que ses militants attendaient son mot d’ordre, le Président du PRD est resté depuis lors silencieux. Hier, Adrien Houngbédji a été clair : il ne veut d’aucune forme de violence pour empêcher l’installation de la huitième mandature de l’Assemblée Nationale. Rappelant les démarches entreprises pour aboutir à des élections inclusives, le Président du PRD a souligné qu’il regrette le sort final de l’élection. Mais il n’appartient pas à son parti d’appeler à une quelconque résistance dans les circonstances actuelles. Le 15 mai en effet, les députés de la huitième législature, issus des élections du 28 avril dernier, seront installés au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. Certains observateurs redoutent des violences, compte tenu de la mise à l’écart du PRD qui n’a pas participé à l’élection du fait du rejet de son dossier de candidature par la CENA. Pour la première fois depuis sa création il y a une trentaine d’années, le parti n’a pas participé aux élections législatives et son président ne siégera donc pas pour les quatre prochaines années au Palais des Gouverneurs. En rencontrant les responsables de son parti à la base, quelques jours avant l’installation des nouveaux députés, le Président Houngbédji désamorce ainsi une possible crise. Il y a quelques jours, le parti avait signé un communiqué appelant sans succès à l’annulation des législatives du 28 avril pour les rendre inclusives. Pour le moment, les discussions se poursuivent aujourd’hui encore au sein du parti pour déterminer une ligne directrice nationale. Mais la position du président Houngbédji ne devrait pas changer au regard de ce qu’il a dit hier à ses militants.

Olivier ALLOCHEME

 

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page