.
.

Le triomphe de la vérité

.

Candide Azannai à propos des violences post électorales: «Nous avons le droit de résister à mains nues »


Vues : 0

Candide Azannai, président de Restaurer l’Espoir

«Nous avons le droit de résister. L’objet de notre résistance tient à protéger la démocratie, l’état de droit et les acquis de la Conférence nationale des forces vives de  la nation de février 1990. Mais il s’agit d’une résistance à main nue, avec des mouchoirs blancs» a affirmé hier, Candide Azannai, président de Restaurer l’Espoir lors d’une conférence de presse tenue au siège de ce parti à Mènontin à Cotonou.  Si le format de l’opposition au départ était de gagner  les élections législatives de 2019 en remportant la majorité des sièges,  il estime qu’il a changé, du fait de son exclusion du vote, pour devenir depuis peu un format de résistance. Il définit à ce propos trois tâches : « désobéir, s’organiser et faire échec au pouvoir exécutif actuel ». Candide Azannai n’a pas manqué aussi de condamner les  pertes en vies humaines occasionnées par les  actes de violences survenues à Cotonou les 1er et 02 mai dernier et dédouane l’opposition de toute responsabilité. «Devant  les mémoires des victimes, un seul sentiment  m’anime : honte et révolte » a laissé entendre cet ex ministre de la défense de Talon, selon qui,  le vote du 28 avril dernier «  a révélé que le pouvoir de la rupture ne valle désormais que 5% du suffrage  national ». Et de poursuivre avec la même verve : « Exclure des élections toutes les formations de l’opposition est un coup dur contre notre démocratie, nous sommes là en présence du retour au monolithisme ».

Candide Azannai  dit par ailleurs faire confiance à l’armée béninoise, qui à le croire, « n’a pas la caractéristique du carnage des populations civiles », ajoutant que « nous avons dans notre armée les meilleurs officiers de la sous-région. Jamais, l’armée béninoise n’a été le boucher de la population. On a connu plusieurs coups d’Etat dans ce pays, mais il n’y a jamais eu de bain de sang ». Il en finira sur cet engagement : « Je résisterai à toutes les compromissions. Je ne vendrai pas mes âmes. Dès aujourd’hui, je suis un résistant et je ne me cacherai pas. »

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page