.
.

Le triomphe de la vérité

.

Au profit des entreprises chinoises en charge des travaux: Près de 1000 ouvriers recrutés pour les grands chantiers du PAG


Vues : 1

Le Ministre Modeste Kérékou et les autorités chinoises

Le lancement officiel de la foire de recrutement a eu lieu ce 3 mai à Canal Olympia à Cotonou. Présidée par le Ministre des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Modeste Tihounté Kérékou, cette cérémonie a également connu la présence de la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Odile Atanasso, sa collègue en charge de l’économie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ainsi que le Chargé de mission du Président de la République, Directeur Général de l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex), Laurent Gangbes et le Directeur Général de l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe), Urbain Amègbédji.

Annoncé depuis quelques semaines, le recrutement de près de 1000 employés au profit des entreprises chinoises en charge de certains grands travaux du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) est devenu une réalité depuis ce vendredi. Au total, 14 entreprises membres de l’Association des entreprises chinoises au Bénin qui compte une trentaine d’entreprises recrutent 821 ouvriers spécialisés et manœuvres et 143 agents d’encadrement, toutes catégories confondues. En effet, il ressort du point fait par le Ministre Modeste Kérékou qu’ils étaient près de 7000 en provenance de tous les départements à postuler. Parmi eux, 4.000 ont pu passer la barrière de la présélection pour se retrouver, à l’occasion de cette cérémonie, devant les recruteurs chinois afin de faire valoir leurs compétences et aptitudes. Très satisfait de la bonne organisation de la foire par le Ministère en charge de l’emploi et son bras opérationnel l’Anpe, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin, Peng Jingtao a remercié le Président de la République, Patrice Talon et son Gouvernement pour la confiance dont bénéficient les entreprises chinoises exerçant au Bénin. Les nombreux travaux qu’appellent les investissements du PAG nécessitent l’utilisation d’une énorme main d’œuvre qui appelle un réajustement du système éducatif béninois pour une meilleure satisfaction du marché de l’emploi, a reconnu Marie Odile Atanasso avant de saluer l’initiative de ce recrutement tout en rappelant ses implications. Pour elle, cette initiative va permettre d’améliorer le contenu et la qualité de la formation à tous les niveaux d’enseignement et obliger les diplômés des universités et centres de formation technique et professionnelle à être les meilleurs. La Ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou estime pour sa part que ce recrutement est une expérience heureuse pour les jeunes et quelle que soit l’issue pour eux, chacun des candidats devra le considérer comme une opportunité d’apprentissage et d’amélioration de ses capacités et aptitudes individuelles. C’est fort de cela qu’elle les invite à s’intéresser aux métiers porteurs d’avenir, notamment les métiers du secteur des Techniques de l’information et de la Communication (TIC). Pour finir, le Ministre Modeste Kérékou a rassuré les demandeurs d’emploi, qu’il s’agit d’un recrutement basé exclusivement sur la compétence. « Il ne s’agit pas d’une sélection intéressée, recommandée encore moins politique, mais d’un choix basé sur les aptitudes et compétences individuelles », a-t-il insisté, ajoutant que la procédure est parfaitement transparente et équitable et garantit l’égalité des chances à chacun et à tous.

Laurent D. Kossouho (coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page