.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives du 28 avril 2019: 6 sur 8 ministres de Talon tiennent leurs entrée au parlement


Vues : 0

Le ministre des sports Oswald Homéky, l’un des 6 ministres du gouvernement élus

A l’exception du ministre de l’énergie Dona Jean Claude Houssou, 3ème titulaire dans la 19ème circonscription électorale sur la liste des républicains, et Mathys Adidjatou en charge du travail et deuxième titulaire dans la 19è circonscription électorale sur la liste des républicains les six autres ministres du gouvernement du président Talon sont admis au parlement 8ème législature selon les résultats provisoires proclamés par la Cour constitutionnelle. En effet, ils étaient au départ huit ministres du gouvernement Talon à participer aux élections législatives du 28 Avril 2019. Mais à l’arrivée, six ont pu tirer leur épingle du jeu à l’exception de deux ministres candidats dans la 19ème circonscription.Ainsi, vu leur position qu’ils soient tête de liste ou titulaires, les sept ministres élus députés auront pour certains à siéger comme pour d’autres à laisser leur place aux suppléants.Selon la décision des résultats provisoires proclamée par la cour constitutionnelle, les ministres candidats tête de listes Abdoulaye Bio Tchané, chargé du plan et du développement est tête de liste dans la 14è circonscription électorale sur la liste des « Républicains »; Fortunet Nouwatin en charge de la défense nationale est tête de liste dans la 23è circonscription électorale sur la liste du parti « progressiste » et le ministre de l’intérieur Sacca Lafia, tête de liste dans la 8ème circonscription électorale ont été cité parmi les nouveaux élus. De même, les ministres candidats titulaires Oswald Homeky, en charge du Tourisme, de la Culture et des Sports est troisième titulaire dans la onzième circonscription électorale sur la liste du parti progressiste; Alassane Séidou, en charge du département des Infrastructures et des Transports est deuxième titulaire dans la première circonscription électorale sur la liste du parti progressiste et le ministre Mahougnon Kakpo, en charge de l’Enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle est deuxième titulaire dans la dix-huitième circonscription électorale sur la liste progressiste ont pu être élus député. A la lumière de ces résultats, il est fort probable qu’un remaniement ministériel intervienne les semaines à venir afin de permettre à ceux qui siégeront de rester au parlement et aux hommes de main du chef de l’Etat de rester au gouvernement.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page