.
.

Le triomphe de la vérité

.

Nouvelle Politique nationale enseignante au Bénin: Le document provisoire soumis à une consultation nationale


Vues : 0

Le système éducatif béninois disposera d’ici quelques jours d’un document technique sur le développement de la Politique nationale enseignante (Pne) au Bénin. Un document qui permettra d’établir entre les acteurs de la profession enseignante et l’Etat, un nouveau type de partenariat, gage d’un rayonnement meilleur de l’école béninoise. Il a été soumis à une consultation nationale, ce mardi 02 Avril 2019 à l’Hôtel Golden Tulip de Cotonou avec l’appui technique et financier de l’Unesco. Durant trois jours, le document provisoire élaboré sera présenté à l’appréciation des acteurs de l’éducation, les Partenaires techniques et financiers (Ptf) afin de recueillir les amendements. A cet effet, le Directeur du Bureau régional de l’Unesco à Abuja au Nigéria, Yao Ydo est revenu sur le contexte ayant conduit à l’élaboration de ce document sur le Pne. A l’en croire, le suivi de l’Odd 4 rappelle que l’absence de l’équité dans l’éducation est exacerbée par la répartition inégale des enseignants ayant reçu une formation professionnelle surtout dans les zones défavorisées. Selon l’agenda 2030, poursuit-il, les enseignants représentent l’un des trois piliers pour l’atteinte de l’Odd 4, alors que le diagnostic de la question enseignante actualisée au cours de ce processus au Bénin a fait ressortir certaines insuffisances liées entre autres au rendement scolaire, à la qualité des enseignants, à l’insuffisance d’enseignants dans les salles de classe, mais également les efforts déjà réalisés par le gouvernement comme l’amélioration du niveau des salaires et les gratifications de la profession sur les dix dernières années conformément aux recommandations de l’Oit et de l’Unesco. Selon une étude réalisée en 2014, il s’en sort que la plupart des élèves de Cp2 et de Cm2 au Bénin n’atteignent pas les compétences minimales en français et en mathématiques et la principale cause est relative à la qualification des enseignants. « Il s’agit d’un fait également relevé par les Ptf » précise le Directeur du Bureau régional de l’Unesco à Abuja au Nigéria, Yao Ydo. A ce titre, le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Bénin, Issiaka Coulibaly a salué la présence des trois ministres de l’éducation à la cérémonie. Selon lui, leur présence met en évident l’intérêt du gouvernement au secteur de l’éducation. «Le système éducatif nécessite une approche holistique qui doit prendre en compte les autres aspects sociaux, techniques, financiers culturels…. Son intervention a été suivie du mot de soutien de la Giz Pro Educ.

Les attentes du gouvernement
Pour le point focal des ministères de l’éducation, Salimane Karimou, pour qui cet évènement constitue l’aboutissement d’un travail collectif considérable entrepris depuis le 03 Juillet 2018, avec le lancement et l’adoption de la méthodologie de développement de la politique holistique nationale sur la profession enseignante, il s’impose un travail technique approfondi. « Vous êtes conviés à une tâche importante qui déterminera l’avenir de la profession enseignante dans notre pays. Il est de notre responsabilité commune de veiller à ce que les résultats de cette consultation passent en revue la fonction enseignante dans toutes ses dimensions afin d’obtenir l’adhésion de tous pour renforcer la cohésion nationale ». Il a saisi l’occasion pour partager avec les cadres, l’intérêt du document. A l’en croire, il s’agit d’un document qui tient compte des problèmes clefs des enseignants comme le recrutement, la formation, l’autonomisation des enseignants, la gestion des carrières, la rémunération, la motivation, l’ergonomie et la gouvernance scolaire/universitaire. Il vient donc comme un outil idéal que le gouvernement et l’Unesco mettent à la disposition du système éducatif pour révolutionner la pratique enseignante et ouvrir au pays les horizons d’une école performante, compétitive, porteuse d’espoir et d’espérance pour les générations futures. Pour le ministre Salimane Karimou, la consultation engagée contribuera à asseoir les bases véritables d’une éducation de qualité au Bénin. Par ailleurs, les participants ont suivi une présentation sur l’importance de la Pne. Elle a été faite par deux experts commis, Dr Christian Adékou et Maxime Okoundé. Il a été question de présenter l’état des lieux de la fonction enseignante, la vision, le fondement et les principes directeurs de la Pne avec les trois grands axes stratégiques sur lesquels, elle repose. A la suite de la communication, chacun des ministres de l’éducation, Marie Odile Attanasso, MahougnonKakpo et Salimane Karimou ont fait leurs observations qui seront intégrées dans le document final.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page