.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sécurité publique: Sacca Lafia s’en prend aux détenteurs illégaux d’armes à feu


Vues : 0

Ministre de l’intérieur Sacca Lafia

La détention illégale d’armes à feu, de munitions ou d’accessoires d’armes à feu est punie par le code pénal en République du Bénin. Suite aux événements survenus il y a quelques jours à Kilibo, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia a pris le communiqué N°002/MISP/DC/SGM/DGPR/SA en date du 04 mars 2019 pour contraindre les fabricants et détenteurs illégaux d’armes à feu, de munitions ou d’accessoires à faire les dépôts au plus tard le 29 Mars 2019 auprès du commissariat le plus proche. L’esprit de ce communiqué est de décourager certains citoyens qui détiennent sans aucune formalité légale des armes à feu et qui en font une mauvaise utilisation quand certaines occasions se présentent. En diffusant ce communiqué, le ministre Sacca Lafia est dans la logique d’arrêter cette pagaille. En raison de sa capacité de nuisance et de destruction, la détention et l’usage d’une arme à feu est du ressort de la loi. Selon les dispositions de l’article 382 du Code pénal, « Est punie d’un emprisonnement de deux (02) ans à cinq (05) ans et d’une amende de cinq cent mille (500.000) à cinq millions (5.000.000) de francs CFA la fabrication sans autorisation et à quelque titre que ce soit, d’une arme à feu, qu’elle soit perfectionnée ou artisanale, ou de ses éléments essentiels. » L’article 383 du même texte dispose : « Est punie d’un emprisonnement de deux (02) ans à (03) trois ans et d’une amende de deux cent mille (200.000) à deux millions (2.000.000) de francs CFA la cession sans autorisation d’une arme à feu, de ses munitions ou de ses éléments essentiels ». A noter que les complices de ces infractions sont frappés des mêmes peines que leurs auteurs.

Fidèle KENOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page