.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite du ministre de l’économie et des finances en Norvège: Romuald Wadagni mobilise les investisseurs norvégiens


Vues : 0

Le Ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, a effectué une visite de travail à Oslo en Norvège les 21 et 22 février deniers. Elle s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre le Bénin et la Norvège.

Encourager les investissements privés norvégiens au Bénin et obtenir le concours des organismes publics norvégiens au financement et à la réalisation des projets de développement du Bénin. C’est la principale raison ayant motivé cette visite du ministre du ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni en Norvège. Ce voyage à l’extérieur intervient dans un contexte de nouvelle ère de coopération entre les deux pays, marquée par plusieurs actions aux plans diplomatique et politique, économique, commercial et touristique, ainsi qu’en matière de coopération universitaire et de recherches scientifiques. Ainsi, pendant deux jours, l’argentier national a rencontré d’importantes personnalités dont le ministre Dag-Inge Ulstein en présence des membres de son Cabinet. Dans son intervention, le ministre Wadagni a vanté les potentialités du Bénin sur le plan de son évolution politique et démocratique, les réformes structurelles en cours de mise en œuvre dans le pays, la promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, ainsi que les efforts du gouvernement visant à améliorer les conditions de vie des populations béninoises. Laquelle amélioration qui s’opère à travers l’atteinte des objectifs de développement durable (Odd) des Nations Unies, notamment dans les secteurs de l’eau, des énergies propres, de l’agriculture, de la transformation des produits locaux béninois à l’exportation, du développement de l’entrepreneuriat local, selon le ministre qui rassure que le Bénin met tout en œuvre pour atteindre l’objectif numéro 6 des Odd, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous, d’ici 2021, bien avant l’échéance de 2030 fixée par les Nations unies. Impressionné par cet exposé du ministre béninois, son homologue norvégien en charge du développement international, a salué les performances du Bénin tout en insistant sur la priorité accordée par son pays aux Odd et a affiché la disponibilité du gouvernement norvégien à soutenir le Bénin dans ses efforts. Il a également mis l’accent sur les possibilités de coopération qui s’offrent désormais au Bénin après son admission au programme « Oil for development » de l’Agence norvégienne de coopération au développement (Norad), dont une équipe séjournera au Bénin en mars 2019. Les deux ministres ont, pour finir, retenu des axes d’intervention visant à resserrer le partenariat en plein essor entre les deux pays, notamment en matière de modernisation des réseaux de distribution électrique et d’appui à l’entrepreneuriat local au Bénin.

Les retombées de cette visite

Photo de famille à l’issue de l’audience

Le ministre Romuald Wadagni, accompagné de ses collaborateurs, a eu des échanges fructueux avec le Secrétaire d’Etat auprès du ministre norvégien des finances, Brage Baklien, au sujet des opportunités de financement offertes par le fonds souverain norvégien (Government pension fund global), souvent appelé « fonds pétrolier », créé en 1990 pour soutenir des considérations à long terme lors de l’intégration progressive des recettes pétrolières dans l’économie norvégienne. D’une valeur de marché actuelle d’environ 8 318 milliards Nok, soit 840 milliards Eur, le fonds est présent dans 72 pays dans le monde entier avec des placements dans des actions internationales, des titres à revenu fixe et l’immobilier. Après une présentation du Secrétaire d’Etat Baklien sur le fonds pétrolier, le ministre Wadagni a exposé à son interlocuteur, les atouts du Bénin, notamment sa crédibilité telle qu’attestée par des structures internationales comme Standard & Poors et le Fonds monétaire international (Fmi). Les deux parties ont alors reconnu la nécessité de la poursuite des échanges avec l’organisme de gestion du fonds pétrolier, la « Norges bank investment management » (Nbim), pour des informations plus actuelles sur le Bénin et les possibilités d’investissement du Fonds au Bénin. Dans la journée du 22 février, le ministre a tenu des rencontres avec le Directeur général de la Norad, le Ceo du Fonds norvégien d’investissement dans les pays en développement, et une rencontre de travail avec les acteurs du secteur privé norvégien.

Laurent D. KOSSOUHO (stag.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page