.
.

Le triomphe de la vérité

.

Accidents de circulation : L’Ird forme les commissariats de Cotonou sur les nouvelles technologies d’appréciations


Vues : 0

photo de famille des 26 participants et des autorités de la police

L’Institut de recherche pour le développement (Ird) apporte un appui technique à la police républicaine du Bénin. Il a formé 26 forces de sécurité de  13 arrondissements de Cotonou  sur l’utilisation d’une application de saisie  de procès-verbaux  d’accidents de circulation  et de géolocalisation sur Smartphone. C’était le mardi 12 Février 2019 à l’Ecole nationale de police républicaine en présence de l’attaché de service de sécurité intérieure, de l’Ambassade de France au Bénin, le  Colonel Bruno Manin, du représentant de l’Ird. La formation a été animée par   le Chargé de recherche auprès de l’Ird, Dr Emmanuel Bonnet, spécialiste de la sécurité routière dans les pays de l’Afrique de l’Ouest.

 

Au cours de cette formation qui a été sanctionnée par une cérémonie de remise d’attestation, les participants ont été dotés de Smartphones qui leur permettront de collecter les accidents qui se  déroulent avec les caractéristiques des véhicules, des personnes impliquées, la position géographique de l’accident. Cette méthode  permettra  selon l’expert, Dr Emmanuel Bonnet, de dresser une carte des lieux  les plus accidentogènes  de la ville sur lesquels on pourra après intervention pour faire de la sensibilisation et de la prévention afin d’essayer de réduire les accidents. « Je leur ai montré les exemples qu’il y a eu dans d’autres pays comme le Mali, le Burkina-Faso avant de passer au cas pratique pour une simulation de faux accidents… » a-t-il indiqué.

Participant à la formation, le sous brigadier  de police de 2ème classe  en service au commissariat du 1er  arrondissement de Cotonou,  Narcisse Patcha s’est réjoui de l’intérêt de la formation pour la police républicaine. A l’en croire, il s’agit d’une formation qui  a été bénéfique pour avoir  permis aux participants de découvrir de nouvelles méthodes de travail. « J’ai constaté qu’avec les nouvelles technologies, on peut en un temps record recueillir beaucoup d’informations sur un lieu d’accident. Avec les appareils  mis à notre disposition, non seulement, on peut avoir des informations fiables  mais aussi sur un terrain d’accident, on peut ne pas perdre assez de temps » s’est réjoui  Narcisse Patcha qui a dit l’engagement de tous ses collègues, à fructifier les notions avec ses collègues,  une fois dans les unités respectives.

Pour sa part, le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général Nazaire Hounonkpè a rassuré de ce que les résultats escomptés seront atteints. C’est à ce titre, qu’il a exprimé la bonne foi de son équipe de commandement : « Nous ferons tout pour que ces outils ne soient pas des éléphants blancs et que les usagers de la route puissent en profiter au maximum. Car, les contentieux en cas d’accident de circulation viennent aggraver la peine des victimes. Il y a déjà l’accident qui crée des dommages et le constat mal apprécié augmente dangereusement le traumatisme. C’est pourquoi, j’invite mes collègues à faire un bon usage de l’outil ». Pour atteindre les objectifs, le Directeur général de la police républicaine porte son espoir sur ses collaborateurs à qui il a lancé un appel. «  Une chose est d’avoir un outil et l’autre chose est de ne pas pouvoir en faire bon usage…Je compte sur vous pour que les  usagers de la route tirent le maximum de profit  de cette formation ». Il a saisi l’occasion pour remercier l’Ird qui a porté son choix sur le Bénin. « Nous ferons en sorte que le rôle de pionnier que nous allons démarrer d’ici quelques jours, soit maintenu pour que la flamme que vous venez d’allumer dans mon pays ne s’éteigne jamais, et  que désormais  les routes cessent d’être assimilées à un cimetière » a conclu le Général Nazaire Hounonkpè. En sa qualité de partenaire,  le Centre national de sécurité routière (Cnsr) s’est également fait représenter à cette formation.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page